Je souffre d'anxiété, alors s'il vous plaît : arrêtez de dire que je dois me calmer - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Je souffre d'anxiété, alors s'il vous…
Les personnes insatisfaites d'elles-mêmes réservent toujours pour autrui des mots méchants Ce chien de 2 ans est si petit qu'il ressemble encore à un chiot

Je souffre d'anxiété, alors s'il vous plaît : arrêtez de dire que je dois me calmer

2.385
Advertisement

Beaucoup croient encore que les personnes souffrant d'anxiété ou de dépression peuvent avoir la capacité d'un jour à l'autre de prendre le contrôle de leur situation d'inconfort, de sortir du lit, de boire un café et de recommencer avec une charge d'énergie en plus. Désolé, mais ce n'est pas exactement le cas : ceux qui souffrent d'anxiété ou qui vivent avec elle tous les jours ne choisissent pas volontairement de s'enfermer dans cette situation psychologique ; l'anxiété est une cage dont il est difficile de s'évader.

image: Pexels

Certains jours, nous pensons que tout ce poids, toute cette souffrance de l'esprit passera, que ce doit être plus facile que ce que nous pensons d'affronter l'anxiété et de la vaincre une fois pour toutes ; il y a ces jours de chance où il semble que ce spectre, cette ombre qui menace est loin, et pourtant l'anxiété est toujours aux aguets, et ressort quand on l'attend le moins.

Si les gens nous disent impassiblement "détends-toi, calme-toi", non seulement ils déprécient notre état d'esprit, mais ils ne prennent pas du tout notre condition mentale au sérieux. L'anxiété et la dépression ne sont pas comme un rhume qui passe avec un médicament, alors arrêtez de nous dire de nous détendre, de sourire tout le temps, même quand nous ne voulons pas ou ne pouvons pas.

Les gens autour de nous ne sauront jamais ce que c'est que de souffrir d'anxiété s'ils ne se mettent pas à notre place ; ce que chacun devrait comprendre, c'est que l'anxiété est une maladie mentale, la dépression est aussi une maladie mentale, pas un point de vue temporaire sur la réalité qui nous entoure.

Et pour finir : arrêtons de ne pas donner le bon poids à ceux qui essaient de nous appeler à l'aide, tendons cette main empathique et compréhensive à ceux qui vivent cette condition pour laquelle chaque jour est une lutte continue contre soi-même. Nous pourrions lui sauver la vie.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci