x
Les femmes se souviennent mieux des…
Dans cette ville, création d'un salaire minimum garanti pour les sans-abri qui ramassent les ordures Ne vous contentez pas d'un amour médiocre : vous méritez d'être heureux et de ne pas perdre votre temps

Les femmes se souviennent mieux des détails d'une conversation qu'un homme : parole de la science

06 Octobre 2019 • Par Baptiste
2.665
Advertisement

Selon une étude de l'Institut Karolinska, publiée sur Psychological Bulletin, les hommes et les femmes sont aussi différents dans la façon dont ils se souviennent des informations et des situations de leur vie. Alors que les premiers ont une prévalence de la mémoire sémantique, c'est-à-dire celle liée aux significations et aux symboles, les secondes ont une mémoire épisodique plus grande, axée sur les contenus textuels et contextuels se référant à une période de temps. Voici en détails en quoi cela consiste.


image: Unsplash

La recherche pourrait ajouter un autre élément important pour comprendre pourquoi les deux sexes ont si souvent des difficultés à communiquer. Il ne s'agit donc pas seulement de savoir comment vous abordez le monde, comment vous pensez, mais aussi comment vous vous souvenez des choses.

Essentiellement, les femmes ont des facilités à enregistrer et à archiver des phrases, des conversations et des situations liées à un ordre chronologique. Attention donc à les contredire si elles disent que leur partenaire, ou collègue, a dit ou fait quelque chose à une certaine date, parce qu'elles ont presque certainement raison. Les hommes ont eux une plus grande capacité à lier la mémoire aux images abstraites, donc pas aux choses au sens strict, mais à ce qu'elles veulent représenter. C'est là que réside le vrai problème du "lost in traslation", car une femme se souvient plus ou moins exactement des mots qui ont été prononcés, tandis qu'un homme se rappelle de ce qu'il entendait dire.

image: Unsplash

Loin d'être un simple exercice théorique, l'étude repose sur une méta-analyse de 617 enquêtes menées sur plus de 40 ans, de 1973 à 2013, sur un échantillon de presque un million et demi de participants (!). Un autre détail intéressant est que la recherche a révélé une plus grande prédisposition des femmes à se souvenir des odeurs et des visages, ce qui est très utile pour cataloguer précisément quoi et qui même après plusieurs années.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci