Si vous voulez faire durer votre mariage, écartez les "ma mère dit que" et les "mon père aurait fait ça" - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Si vous voulez faire durer votre mariage,…
Cette petite chienne a été enterrée dans le sable et livrée à elle-même. Les secours arrivent juste à temps Voici les signes qui vous indiquent qu'il y a de l'énergie négative autour de vous, et comment faire pour l'éliminer

Si vous voulez faire durer votre mariage, écartez les "ma mère dit que" et les "mon père aurait fait ça"

726
Advertisement

Même si tôt ou tard nous finissons tous par nous détacher du noyau familial d'origine, nous restons indissolublement liés à notre famille.

Cependant, comme souvent dans la vie, les exagérations n'ont rien de bon et lorsque ce lien se traduit par une "dépendance", que ce soit envers la mère, le père ou les frères et sœurs, il peut même mettre en danger les relations apparemment les plus fortes. La vie d'un couple a son propre équilibre à respecter et si vous permettez à d'autres personnes d'en faire partie, l'équilibre est perdu.

"Ma mère dit que c'est mieux de faire comme ça..." "Mon père dit que ce travail n'est pas fait pour toi..."

Combien de fois avez-vous entendu de telles phrases ? Ce genre de phrases et de comparaisons sont absolument nuisibles pour le partenaire et pour le couple : il est bon d'y réfléchir à deux fois avant de les prononcer. Vous pouvez être attaché à votre famille d'origine à condition de respecter la nouvelle famille que vous avez créée.

La relation doit être à double sens, sans tierces personnes ni de voix extérieures, sinon le partenaire finira par se sentir rabaissé et mis de côté. Souvent, c'est seulement après le mariage que l'on se rend compte à quel point le partenaire est un fils à maman ou une fille à papa. Comment s'en rendre compte à l'avance ? Seth Meyers, psychologue clinicien du département de santé mentale du comté de Los Angeles, nous l'explique en quelques points clés.

image: Flickr

1. Ils se positionnent en tant que victimes et nient toute responsabilité de leurs actes.
2. Ils ne prennent pas leurs propres décisions, même lorsqu'il s'agit de questions mineures.
3. Ils ne disent jamais rien de négatif sur leur mère ou leur père, même en présence de preuves évidentes. Les comparaisons avec eux sont perdues d'avance.
4. Ils ont établi une relation qui ressemble un peu à celle qu'ils ont avec leur mère, leur père ou leurs frères.

D'autre part, même la famille d'origine devrait contenir cette dépendance et ne pas l'encourager. Ils devraient encourager leur fils ou leur fille à "se faire seul" et à assumer la responsabilité de leurs propres choix.

Coupons ce cordon !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci