Ne me dis pas que je suis lunatique, je suis juste très, très fatiguée - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Ne me dis pas que je suis lunatique,…
Même les femmes fortes ont le droit d'être fatiguées Depuis qu'ils ont été abandonnés au refuge, ces deux chiens ne se sont plus jamais séparés

Ne me dis pas que je suis lunatique, je suis juste très, très fatiguée

1.106
Advertisement

Les années passent, les générations changent mais pas les temps, les coutumes et les clichés, surtout en ce qui concerne l'univers féminin. Malgré les progrès réalisés en matière d'égalité entre les sexes, on vit encore dans un monde d'hommes, qui ont le droit d'être imparfaits sans jamais être étiquetés. Les femmes, par contre, sont souvent considérées comme irrationnelles, lunatiques, en colère, mais la vérité est qu'elles sont très souvent tout simplement très fatiguées.

Dans un couple, c'est presque toujours la femme qui fait le plus de sacrifices, tant dans sa vie personnelle que professionnelle. Comme si cela ne suffisait pas, même dans la gestion de la vie quotidienne et des loisirs, ce sont les passe-temps de l'homme qui sont pratiquement intouchables, tandis que les femmes renvoient souvent leur rdv à la salle de sport, leur coiffeur ou leurs amis.

Ce n'est pas parce qu'une femme s'occupe de la maison et des enfants sans se plaindre que ses énergies sont illimitées, mais la plupart du temps cela n'est même pas pris en compte. On connait tous le symbole par excellence des différences au sein d'un couple : lorsqu'un homme a une grippe, il est pratiquement hors d'usage, alors que dans la même situation une femme continue de cuisiner, de nettoyer, d'accompagner les enfants à l'école et d'aller au travail.

Le fait intéressant que l'on trouve dans les études les plus fiables en la matière est que les maris sont généralement plus disponibles lorsqu'il s'agit de faire les courses ou d'amener les enfants à divers rendez-vous, mais ils développent une véritable allergie aux "tâches domestiques".

Les raisons de cette réticence face à des tâches telles que le bain, le repassage ou le lavage proviennent d'héritages culturels qui n'ont pas encore été dépassés. Ceci est dû, ou plutôt c'est la faute, des mères qui ont toujours tenu leurs enfants garçons aussi loin que possible des activités "modestes et humiliantes", qui ne conviennent pas à un homme. Cela a engendré des armadas de maris qui ne sont même pas capables de cuisiner quelque chose pour eux-mêmes, déléguant toute la charge de travail aux conjointes.

Pourtant, la répartition équitable des tâches est fondamentale pour le bien-être de toute la famille, car les femmes n'ont pas de ressources illimitées et ont besoin, comme les hommes, de se consacrer à elles-mêmes de temps en temps. Alors ne les appelez pas folles ou névrosées, elles sont la plupart du temps simplement très, très fatiguées.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci