Le but d'une femme devrait être de vivre une vie heureuse, et non de materner un homme - RegardeCetteVideo.fr
x
Le but d'une femme devrait être de…
Une femme de 56 ans s'est mariée 10 fois mais n'a pas l'intention de s'arrêter : elle doit trouver la bonne personne 17 photos hilarantes de personnes qui ont probablement eu une journée plus mauvaise que la vôtre

Le but d'une femme devrait être de vivre une vie heureuse, et non de materner un homme

05 Janvier 2021 • Par Baptiste
2.109
Advertisement

Combien de fois nous sommes-nous convaincus que pour vivre une vie heureuse et épanouie, il faut trouver un homme attentionné, se marier, créer une famille parfaite, être une mère aux principes solides et une épouse modèle ? Nous avons maintes fois imaginé un avenir sublimé comme celui-ci, mais la réalité n'est pas un conte de fées où tout va toujours pour le mieux, non. Vivre en couple, aimer l'autre, être responsable d'une famille, c'est bien plus que cela, et souvent pour préserver ce fragile équilibre, nous avons laissé échapper ce qui est probablement le plus important : nous-mêmes.

image: PxHere

L'une des règles fondamentales pour une vie beaucoup plus heureuse est de savoir comment bien vivre d'abord avec soi-même, puis avec les autres. Car nous oublions trop souvent, dans le bruit de fond qu'est la vie contemporaine, de savoir comment nous satisfaire, et au contraire nous ne faisons rien d'autre que de vouloir satisfaire les besoins et les exigences des autres.

Par exemple, pour garder une vie amoureuse avec la personne que l'on croit aimer, on a tendance à faire trop souvent de compromis ; parfois, le partenaire masculin n'est pas le prince charmant de conte de fées dont nous avons toujours rêvé : égoïste, un rustre par exemple trop absorbé par ses besoins et ses exigences et qui vous fait devenir son infirmière, une infirmière émotionnelle.

C'est pourquoi une femme a tous les droits de redécouvrir les joies de vivre pleinement, même dans les petites choses de la vie quotidienne, le vrai bonheur ; et cette émotion qui semble toujours inaccessible alors qu'elle est sous notre nez, on la trouve en disant plus de "non" que de "oui", en trouvant de l'espace pour soi-même et pas seulement pour les autres.

Nous ne sommes pas nés pour materner qui que ce soit, ni pour faire des compromis à tout prix avec notre partenaire afin de poursuivre une histoire d'amour qui nous tient à cœur ; se libérer de ces préjugés ouvre la porte à un nouvel horizon, un destin que nous ne voyions qu'à travers nos jumelles, au loin : le bonheur commence là où termine notre seuil de tolérance.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci