Je suis une femme forte, mais j'ai aussi besoin de quelqu'un pour me remettre sur pied - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Je suis une femme forte, mais j'ai aussi…
Une femme handicapée trouve un mot désagréable sur son pare-brise : des milliers de personnes applaudissent sa réponse Un homme s'approche d'une fillette de 10 ans, mais il ne sait pas que son chien la surveille

Je suis une femme forte, mais j'ai aussi besoin de quelqu'un pour me remettre sur pied

2.992
Advertisement

Etre fort, c'est une fierté, quelque chose dont on peut être orgueilleux ; mais être fort signifie aussi se protéger de ceux qui espèrent trouver le salut dans la force des autres, sans avoir de respect pour la personne à qui on demande de l'aide.

Combien de fois le simple fait de pouvoir compter sur une personne forte à vos côtés vous fait oublier que cette personne a peut-être aussi besoin de son espace, de son temps et de la possibilité de choisir quand elle veut bien vous donner un coup de main ?

image: pixabay

Etre fort fait croire aux gens qu'ils n'ont besoin de rien, d'aucune aide, d'aucune oreille tendue pour écouter, d'aucune main pour gravir les marches de la vie : pourtant même les gens forts se retrouvent désorientés et ils ont besoin de conseils, un regard qui sache les voir. Mais la plupart du temps, ceux qui les remarquent ne le font que pour puiser dans la sécurité qui émanent d'eux.

C'est pourquoi être fort signifie souvent partager les malheurs, les fardeaux, les déceptions et les souffrances des autres : parce que personne ne frappe avant d'entrer chez une personne forte, personne ne demande si c'est le bon moment, personne ne demande jamais "comment ça va aujourd'hui ?".

Mais la force intérieure est une fois de plus la bouée de sauvetage pour ceux qui se sentent dépassés par l'intrusion des autres : ils ferment les yeux, soufflent un bon coup et tentent de regagner cet espace personnel perdu. On rassemble ses propres morceaux, fragmentés par l'attention constante que les autres requièrent.

On ne demande jamais à une personne forte son humeur, ses angoisses, ses peurs, ses joies et ses rêves : peu importe, car aux yeux des autres, sa mission est d'être au service de ceux qui n'ont pas la même force qu'elle.

Tous remarquent l'absence d'une personne forte lorsqu'elle part quelques minutes : ils se sentent alors perdus, accablés par leur mauvaise humeur. Personne ne se rend compte, cependant, à quel point cette personne forte est importante pour eux au point de lui dire au moins "merci".

Personne ne sait où la personne forte puise ses énergies, elle ne le sait probablement pas elle-même : mais ce n'est pas important. Il suffirait de l'honorer, de la remercier, de respecter son espace et, de temps à autre, d'échanger les accolades et les mots de réconfort qu'elle est toujours prête à donner.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci