Irena Sadler, l'ange polonais qui a réussi à sauver 2 500 enfants juifs - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Irena Sadler, l'ange polonais qui a…
Pourquoi les enfants regardent-ils le même film des centaines de fois ? Avant de toujours essayer de satisfaire tout le monde, gardez à l'esprit ces 5 choses

Irena Sadler, l'ange polonais qui a réussi à sauver 2 500 enfants juifs

2.564
Advertisement

L'histoire est pleine de héros, mais certains n'ont pas de monuments, de rues ou de bâtiments dédiés portant leur nom, et les livres en parlent peu ou pas du tout. Mais cela ne donne pas moins de valeur à leurs actions, moins de sens à leur vie. L'un de ces héros est Irena Sendler, également connue comme "l'ange du ghetto de Varsovie". Infirmière du Département de la protection sociale de la capitale polonaise, pendant l'invasion allemande, Irena a sauvé la vie de 2 500 enfants en les empêchant de se retrouver dans des camps de concentration. Pendant près d'un demi-siècle, ses actes ont été oubliés, ignorés par les médias et enterrés par des années d'obscurantisme communiste. En 1999, un groupe d'étudiants américains a découvert son histoire lors d'une recherche sur l'Holocauste.

Née à Varsovie en 1910, elle a perdu son père, un médecin de campagne, alors qu'elle n'avait que 7 ans. Elle a hérité de lui des valeurs telles que le courage, l'altruisme et un profond respect pour la vie humaine. Généreuse, fière et discrète, elle a lutté contre les injustices et les discriminations auxquelles les Juifs étaient soumis par le régime nazi. En raison de ses idées, elle a été expulsée de l'Université de Varsovie pendant trois ans, mais elle a quand même pu terminer ses études.

En 1939, elle travaillait dans des cantines communautaires, aidant ainsi les personnes âgées, les orphelins et les pauvres en leur fournissant nourriture, argent et vêtements. En 1942, en réaction à la création du ghetto de Varsovie, elle rejoint le Conseil pour l'aide aux Juifs. Grâce à elle, de nombreuses familles ont eu la possibilité de sortir leurs enfants du ghetto et de survivre au génocide. Irena a tout utilisé, du transport des enfants dans les ambulances comme malades du typhus jusqu'à les cacher dans des sacs poubelle pour leur permettre de s'échapper.

Pour s'assurer que les enfants sauvés un jour puissent retrouver leurs familles, elle a créé une archive avec toutes leurs données, cachant ces documents dans des boîtes de conserve qu'elle a ensuite enterrées dans le jardin. Son travail humanitaire finit par attirer l'attention des nazis, et en 1943, elle est arrêtée par la Gestapo. Elle a été torturée mais n'a jamais rien révélé sur l'identité des enfants ou des personnes qu'elles avaient aidés.

Elle a échappé à la peine de mort grâce à un soldat nazi qui l'a aidée à s'évader de prison. Son nom a été ajouté à la liste des personnes exécutées, alors elle a continué son travail sous un autre nom. A la fin du conflit, Irena a remis les archives aux autorités, mais malheureusement la plupart des familles des enfants étaient mortes dans les camps d'extermination.

Après des décennies d'anonymat, Irena Sedler a reçu l'ordre de l'Aigle blanc, la plus haute distinction polonaise du mérite. En 2007, elle a été nominée pour le prix Nobel de la paix. Elle est décédée le 12 mai 2008 à l'âge de 98 ans.

Tags: HistoireDossier
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci