Voici les 6 types de mères qui influencent négativement le développement de leurs enfants - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Voici les 6 types de mères qui influencent…
7 choses qu'un enfant ne saura jamais de sa mère L'envie d'un ami est un signal d'alarme qu'il ne faut jamais sous-estimer

Voici les 6 types de mères qui influencent négativement le développement de leurs enfants

1.764
Advertisement

Mères, attention : sans utiliser de demi-termes, la psychanalyse vous considère comme celles qui, volontairement ou involontairement, détruisent leurs enfants. En fait, cette comparaison que chacun d'entre nous fait par rapport à ses propres émotions, croyances et expériences de vie, pour une mère, embrasse le processus de développement émotionnel de son enfant, l'influençant de manière décisive.

En particulier, les mères qui ont eu un passé problématique peuvent le répercuter sur leur enfant, qui sera "programmé" pour satisfaire émotionnellement les besoins de la mère, son point de référence - développant ainsi anxiété, manque de confiance, méfiance, apathie, narcissisme, etc. Dans son livre Mamma non farmi male. Ombre della maternità, encore inédit en français, l'Italienne Marina Valcarenghi retrace le profil de certains types de mères "difficiles" : voyons-les dès maintenant.

1. La mère totale. C'est celle qui s'identifie toute sa vie à la maternité, sacrifiant travail, amis, passions pour se consacrer corps et âme à ses enfants. En retour, elle exige d'eux une dépendance qu'elle considère légitime - parce qu'elle le mérite en raison de ses renonciations et qu'elle est alimentée par le chantage émotionnel et la culpabilité. Elle discrédite souvent le père et aliène ses enfants. Les enfants ont une relation d'amour et de haine très complexe avec elle, vécue comme quelque chose d'oppressant. Les filles peuvent soit idéaliser complètement leur mère, soit l'éviter ; leurs enfants ressentiront une rancoeur injustifiée envers un père constamment discrédité.
2. La mère noire. C'est une personne négative qui se souvient constamment des torts subis dans la vie, et souhaite le même sort à ses enfants : elle les critique et les avilit quand ils réussissent, elle les console quand ils échouent. Les enfants se sentent inadéquats et peu sûrs d'eux. Si l'attitude de la mère est une fin en soi, les enfants partiront bien vite, mais malgré la distance et les succès, ils seront toujours accompagnés par un sentiment de tristesse.

image: Unsplash

3. La mère victime. Elle aime se plaindre et attendre que quelqu'un la sauve, ses enfants la plaignent. Si la mère victime est aussi "totale", elle devient une "pieuvre" qui s'attend à être sauvée par ses enfants. Les enfants grandissent sans protection adéquate et endossent des responsabilités comme s'ils étaient déjà adultes, notamment celle de consoler leur mère. Ils peuvent en devenir prisonniers, créant une dépendance qui ne cessera pas même quand ils seront grands.
4. La mère narcissique. Elle voit ses enfants comme son propre prolongement, quelque chose dont elle peut se vanter et afficher. Elles établissent les voies que leurs enfants devront emprunter, en les privant de leur liberté de choix et de leur propre identité. Les enfants seront incapables de connaître ce qu'ils aiment, quelle que soit l'image réussie que quelqu'un d'autre - la mère - leur a attribuée.

Advertisement

5. La mère exubérante. Elle aime attirer l'attention sur elle par des vêtements inopportuns et des attitudes qui embarrassent ses enfants. Elle veut se sentir plus jeune et va jusqu'à demander à ses enfants de l'appeler par son nom, au lieu de "maman". Ses enfants grandiront avec un profond sentiment de honte.
6. La mère dépressive. Elle ressent un profond malaise, mais elle ne l'utilise pas pour lier ses enfants à elle et elle n'est pas capable de transmettre la joie de vivre à ses enfants. Ses enfants développent de l'apathie, n'ont pas de passions, se sentent abandonnés et inutiles, parce qu'ils n'ont pas réussi à réconforter leur mère.

Ce ne sont là que quelques-uns des profils de mères décrits par l'auteure - et seulement ceux de mères "difficiles" ; en connaissez-vous d'autres types ? Partagez-les avec nous.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci