6 techniques infaillibles pour reconnaître un miel de mauvaise qualité - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
6 techniques infaillibles pour reconnaître…
Les gens qui parlent tout seuls ne sont pas fous, mais plus intelligents que la moyenne. Voici pourquoi les gens intelligents ont tendance à passer plus de temps seul.

6 techniques infaillibles pour reconnaître un miel de mauvaise qualité

1.292
Advertisement

Le miel est un ingrédient dont on ne devrait pas se passer : c'est un excellent substitut au sucre traditionnel, mais il peut aussi être utilisé dans des circonstances où une action anti-inflammatoire et antimicrobienne est nécessaire, comme pour la toux.

La meilleure solution serait de l'obtenir d'un apiculteur de confiance sinon vous pouvez aller au supermarché : dans ce cas, il est bon d'ouvrir les yeux, car les arnaques sur le miel sont toujours au coin de la rue.

Voici 6 techniques infaillibles pour comprendre si un miel est vraiment bon ou pas.

Le miel de la grande distribution peut être modifié pour faire baisser son prix de vente : il peut contenir un excès de sucre, ou des colorants.

image: maxpixel.net


Tout d'abord, il convient de distinguer le miel pur du miel pasteurisé.

Le miel pur n'est pas soumis à des traitements thermiques ni altéré d'aucune autre manière : c'est le miel le plus proche du produit fini de l'abeille et donc le plus concentré en vitamines, acides aminés et minéraux. Il peut être utilisé à des fins alimentaires et thérapeutiques.

Le miel pasteurisé, au contraire, est chauffé à une température de 65-80°C pour être pasteurisé : le procédé détruit la plupart des nutriments et c'est pourquoi ce miel doit être utilisé uniquement comme édulcorant. Le miel pasteurisé a une consistance, une couleur et un goût différents du miel pur.

Voici 6 façons de reconnaître un miel de mauvaise qualité :

image: pexels.com

1. Le miel ne se cristallise pas : le miel pur va naturellement à l'encontre de la cristallisation pendant le stockage. Si un miel reste toujours liquide et cristallin, ce n'est probablement pas un bon miel.

2. Il se dissout dans l'eau : faites le test du verre d'eau. Mettez une cuillère à café de miel dans un verre d'eau et voyez s'il se dissout ou non : s'il disparaît, le miel n'est pas bon car le miel pur ne se dissout pas dans de l'eau.

3. Réagit au contact du vinaigre : lorsque le vinaigre est manipulé, il produit de la "mousse" au contact du vinaigre.

4. Faites le test de la flamme : soumettez une quantité de miel à la flamme d'un briquet ou d'une allumette. Le miel pur devrait prendre feu car il ne contient pas d'eau, contrairement au miel de mauvaise qualité.

5. Il change de couleur avec l'iode : mettez quelques gouttes d'iode dans un verre et ajoutez une petite quantité de miel. S'il change de couleur - et devient bleu - cela signifie qu'un ajout de fécule de maïs a été fait.

6. Lisez l'étiquette : c'est souvent l'étiquette elle-même qui révèle la faible qualité du produit. Si vous trouvez du glucose, du fructose ou du sirop de maïs, vous ne devriez pas l'acheter.

Tags: AstucesAlimentsUtiles
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci