Son mari meurt à cause de la morsure d'une tique : la femme raconte l'expérience tragique pour informer le plus de gens possible

Emilie

20 Mai 2018

Son mari meurt à cause de la morsure d'une tique : la femme raconte l'expérience tragique pour informer le plus de gens possible
Advertisement

Être témoin de la mort de son partenaire est quelque chose que nous espérons vivre le plus tard possible et bien qu'il n'y ait aucun moyen d'être préparé, lorsque la disparition se produit soudainement et absurdement, le déni est encore plus fort et durable. Mme Crissy Brownstein Naticchia en sait quelque chose sur le sujet : elle a dû dire au revoir à son mari à la suite de la morsure d'un animal pourtant bien connu et sous-estimé : la tique.
Nous partageons son histoire dramatique pour aider à réduire les possibilités qu'elle se produise.

via themighty.com

Advertisement

Un mois après la mort de son mari, elle a écrit un article dans lequel elle parlait des circonstances entourant la tragédie.

Un mois après la mort de son mari, elle a écrit un article dans lequel elle parlait des circonstances entourant la tragédie.

Chris Booth/Flickr

"En 23 ans de mariage, mon mari n'était tombé malade que deux fois. Au moment de la tragédie, il avait 50 ans et était en bonne santé. Un jour, il est revenu du travail avec de la fièvre, ce qui était vraiment étrange pour lui. Après quelques jours, la température n'a pas chuté mais sans autres symptômes, il s'est rendu à l'hôpital. Le premier diagnostic a été celui d'une infection rénale : les médecins lui ont prescrit des antibiotiques et l'ont renvoyé chez lui ; à ce moment-là, la fièvre n'était plus là, mais il a dit qu'il se sentait toujours très fatigué.
En seulement quelques jours, la situation a commencé à s'aggraver et nous sommes retournés aux urgences. Pendant les quatre jours d'hospitalisation qui ont suivi, ses reins et son foie se sont effondrés, il a été soumis à la dialyse et fortement sédaté, mais entre-temps toutes les analyses ont continué à donner des résultats négatifs.
Finalement, après des jours d'anxiété passés à tâtonner dans le noir, les médecins sont venus nous voir avec un diagnostic : mon mari avait une babésiose, une maladie infectieuse qui s'attaque aux globules rouges dont les tiques peuvent être responsables. À ce moment-là, les médecins ont été en mesure d'administrer les antibiotiques appropriés et l'ont soumis à des transfusions sanguines qui semblaient fonctionner au départ. Je suis retournée à la maison avec espoir, mes enfants et le reste de notre famille aussi, mais quand j'ai reçu un appel téléphonique à 4h30 du matin, j'ai été choquée : la pression de mon mari était de plus en plus faible, son cœur s'affaiblissait. Deux heures plus tard, les médecins ont découvert qu'il était mort."

"La mort de mon mari est une tragédie insensée."

John Tann/Flickr

"Nous ne saurons jamais ce qui aurait été nécessaire pour sauver la vie de mon mari, mais je sais que j'ai perdu le père de mes enfants parce qu'il a été mordu par une tique qui a causé une infection dont on ne parle pas assez."

 

 

Advertisement

"Je ne veux pas de pitié : je partage mon histoire pour sensibiliser le plus de gens possible à cette possibilité."

Facebook/Crissy Brownstein Naticchia

L'histoire de Mme Naticchia doit éveiller une attention particulière aux personnes qui, comme son mari, ont subi l'ablation chirurgicale de la rate ou qui vivent dans un état d'immunodéficience.

Dans cet article, vous trouverez des informations utiles sur ce qu'il faut faire en cas de piqûre de tique et sur la meilleure façon de s'en défendre.

Advertisement