Étudier à tout prix: voici ce que font ces enfants À CHAQUE FOIS pour aller à l'école - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Étudier à tout prix: voici ce que…
7 voleurs mettent en acte le vol parfait: regardez bien l'homme dans le cercle Le troupeau suit le camion: l'agriculteur en profite pour envoyer un « message » à sa femme

Étudier à tout prix: voici ce que font ces enfants À CHAQUE FOIS pour aller à l'école

8.666
Advertisement

Certaines images remettent les idées en place et notamment sur les difficultés qu'affrontent les habitants des pays moins industrialisés, jour après jour.

En Chine, les enfants d'un petit village doivent escalader une montagne pour se rendre à l'école: suspendus à 800 mètres de haut, sans aucune protection, ils doivent parcourir des via ferrata et des marches à peine stables pour aller à l'école.

L'ancien village de Atule'er, au sud du Sichuan, se compose de seulement 72 familles qui vivent de la culture du poivron.

Les habitants n'ont aucune difficulté à vivre si isolés car la zone est particulièrement fertile pour la culture de fruits et de légumes. Le problème se pose surtout pour les enfants qui doivent atteindre l'école la plus proche, au-delà de la montagne.

Pendant environ une heure et demie, les enfants montent les parois rocheuses avec des cordes, parcourent les via ferrata, à mains nues et sans aucune protection.

Advertisement

En raison de la difficulté du trajet, l'école a changé leur programme scolaire: une fois atteint l'institut, il reste pendant 14 jours avant de rentrer chez eux.

Puis ils retourent au village et ont cinq jours de repos avant de se lancer dans un nouveau voyage.

Le photographe chinois Chen Jie li les a suivis dans l'une de leurs aventures: « A chaque escalade, c'est comme avoir la mort derrière », a t-il raconté.

Au total, huit personnes ont trouvé la mort dans une chute accidentelle pendant le parcours, le dernier incident a eu lieu en 2009.

Le reportage du photographe a été diffusé sur Internet et a créé à juste titre la polémique: comment le gouvernement chinois peut permettre qu'une telle situation se répète encore et encore sans intervenir?

Les enfants du village Atule'er ne sont pas les seuls à faire face à un tel danger: en Indonésie, au Népal, par exemple, il y a beaucoup d'enfants qui risquent leur vie pour aller à l'école.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci