Il abandonne tout à coup son travail et sa maison : il part vivre dans une grotte pendant 16 ans

par Baptiste

11 Mars 2023

Il abandonne tout à coup son travail et sa maison : il part vivre dans une grotte pendant 16 ans
Advertisement

La vie est la plus belle chose que l'on puisse avoir. On essaie de tout faire pour la préserver et, tant qu'on a le temps et la force, on fait l'impossible pour en profiter pleinement. Il est vrai aussi qu'il n'est pas toujours possible de faire ce que l'on veut, mais il faut aussi accomplir les tâches quotidiennes, comme le travail, qui nous permettent de vivre. Il y a cependant des personnes qui ne parviennent pas à rester "enfermées" dans la routine et qui veulent essayer quelque chose d'autre, peut-être même en abandonnant tout ce à quoi elles s'étaient engagées.

C'est ce qui est arrivé à cet homme qui a tout plaqué pour entamer un nouveau chemin en contact étroit avec la nature.

via The Sun

Advertisement

Daniel Shellabarger, 48 ans, également connu sous le nom de Suelo, est un homme qui, depuis son plus jeune âge, a toujours eu une très bonne relation avec la nature et a essayé tant bien que mal d'entrer en contact avec elle. Un jour, il a fait un choix radical et a complètement changé le cours de son existence.

Cet homme originaire de Denver, aux États-Unis, chercheur en anthropologie, diplômé de l'université du Colorado, ayant un bon emploi, une maison et une vie très respectable, a soudain décidé que tout cela n'était pas pour lui. Le poids de la modernité, de la routine quotidienne et de l'argent l'entraînait dans une direction qui n'était pas bonne pour sa santé physique et mentale.

Que faire pour reprendre les rênes de sa vie ? Il a décidé de tout quitter et de partir vivre dans une grotte à Moab, dans l'Utah.

Advertisement

Cette démarche avait déjà commencé dans les années 1990, mais ce n'est qu'en 2009 qu'il a pris la décision finale et, à partir de ce moment-là, tout a changé. Il dormait là où il pouvait, avec un lit de fortune, et mangeait ce que les gens jetaient quotidiennement dans les poubelles, mais cela ne lui a jamais causé de problèmes de santé majeurs, précise-t-il.

"J'avais un travail en ville, mais j'ai choisi de vivre en plein air. Je n'ai jamais accepté d'argent de qui que ce soit, car je préférais y renoncer et vivre sans. J'ai pris ma décision à un moment quelconque de ma vie : j'étais en Pensylvanie, j'ai pris l'argent que j'avais dans ma poche, je suis entré dans une cabine téléphonique et j'ai tout laissé là. J'étais sûr que quelqu'un viendrait le prendre, c'était une expérience mystique. Je me suis senti libre et soudain je me suis retrouvé chez moi, où que je sois, je savais que je serais à l'aise", a raconté l'homme.

Daniel Suelo/Faccebook

Daniel Suelo/Faccebook

Mais l'aventure s'arrête lorsque l'homme est contraint de retourner à la "civilisation" pour subvenir aux besoins de ses parents âgés. Ils avaient besoin de lui et ne les aurait jamais laissés tomber, même s'il avait enfin trouvé sa stabilité.

L'expérience a cependant beaucoup aidé Daniel : il a réussi à recoller les morceaux de son existence et à trouver la paix intérieure dont il avait besoin. Il n'a peut-être pas été facile au début de s'habituer à vivre dans la précarité et la frugalité, mais à l'entendre, on a l'impression que c'est ce dont il avait tant besoin.

Vous est-il déjà arrivé d'avoir envie de tout laisser tomber et de partir ailleurs, loin de tout ?

Advertisement