Elle est chassée d'un café car ses cinq enfants se comportent mal : "Apprenez-leur le respect"

Baptiste

25 Janvier 2023

Elle est chassée d'un café car ses cinq enfants se comportent mal :
Advertisement

Au fil des ans, on constate que certains restaurants ont de plus en plus tendance à ne pas accepter les petits enfants. La raison, comme on peut le deviner, réside dans le fait que les enfants en bas âge peuvent être "gênants" pour certains clients qui ont décidé de passer une soirée tranquille au restaurant. Les cris, les crises de colère et les pleurs pourraient, en effet, gâcher la soirée non seulement pour les parents mais aussi pour les clients assis aux tables voisines. Est-ce pour autant une bonne raison pour interdire les petits dans les restaurants ? Le débat reste ouvert et l'histoire que nous allons vous raconter est celle d'une cliente qui s'est plainte d'avoir été chassée par le gérant d'un salon de thé, avec ses cinq enfants.

via Google reviews

Advertisement

Google / Forum Sweet Pastelería Cafetería

Cet événement désagréable s'est produit dans une pâtisserie de Grenade, en Espagne, où une mère et ses cinq enfants s'étaient rendus un après-midi pour prendre un goûter. Ce qui était censé être un agréable moment en famille s'est transformé en un après-midi à oublier, après que le propriétaire du café ait approché la famille pour lui demander de partir. L'histoire a commencé à circuler sur internet après que la mère ait laissé une mauvaise critique sur le lieu, décrivant ce qui s'est passé :

"Nous sommes allés prendre un goûter avec cinq enfants et avons demandé des boissons pour chacun d'entre eux. Quand ils ont fini, ils ont commencé à jouer dehors, jusqu'à ce qu'à un moment un enfant se cogne le pied contre le mur et comme le propriétaire était agacé, il nous a invités à partir."
"Un endroit qui ne convient pas aux enfants", a conclu amèrement la mère.

Flickr / Not the actual photo / Joe Shlabotnik

Le gérant du café, quant à lui, a répondu à la femme et aux critiques de ceux qui soutenaient que les enfants n'avaient plus le droit d'être des enfants, c'est-à-dire de jouer et de rire aux éclats : "Les enfants peuvent jouer et crier autant qu'ils le veulent, c'est à cela que servent les enfants, nous en avons besoin de plus, mais quand les enfants donnent des coups de pied répétés dans le mur au point qu'il devienne noir, alors non".
Le propriétaire a poursuivi en disant que la première chose à faire dans de telles situations est de rappeler les parents à l'ordre afin qu'ils puissent surveiller le comportement de leurs enfants. "Mais lorsqu'ils me répondent que je dois les supporter parce qu'ils consomment dans mon établissement, je leur dis de supporter leurs enfants à la maison et de leur apprendre le respect et les bonnes manières, car tout n'est pas permis", a-t-il conclu.

Et vous, de quel côté êtes-vous ? Donnez-nous votre avis sur le sujet dans les commentaires !

Advertisement