Elle annonce à son mari qu'elle est enceinte et il lui révèle qu'il l'a trompée : elle lui interdit d'assister à l'accouchement

Baptiste

25 Novembre 2022

Elle annonce à son mari qu'elle est enceinte et il lui révèle qu'il l'a trompée : elle lui interdit d'assister à l'accouchement
Advertisement

La relation avec son partenaire est l'une des choses les plus importantes, sérieuses et merveilleuses de la vie. Chacun d'entre nous choisit la personne avec laquelle il a le sentiment de vouloir partager son avenir et essaie de faire tout son possible pour que cette relation perdure. Il y aura toujours des hauts et des bas dans une relation, c'est indéniable, mais s'il y a de l'amour, de l'engagement et une confiance mutuelle, tout peut être surmonté pour continuer à être ensemble.

Les problèmes commencent à apparaître lorsqu'il y a un manque de confiance et de respect mutuels, et tout devient encore plus délicat s'il y a un enfant impliqué. La femme dont nous voulons vous parler le sait bien. Voyons ce qui lui est arrivé.

via Reddit

Advertisement

Pexels - Not the actual photo

La protagoniste de l'histoire a voulu se tourner vers le web pour raconter son expérience et obtenir un avis sur le choix qu'elle s'apprêtait à faire. Elle et son mari étaient sur le point de divorcer : l'homme l'avait trompée avec une collègue de travail et cela ne pouvait être pardonné pour la femme. Au-delà de l'infidélité elle-même, ce qui l'avait le plus blessée était de découvrir la liaison extraconjugale seulement après avoir dit à son mari qu'elle attendait un enfant.

"Lorsque je lui ai annoncé que j'étais enceinte, il n'a pas pu cacher son infidélité plus longtemps et me l'a avoué. J'ai aussitôt demandé le divorce et il a quitté la maison, emménageant chez ma belle-mère."

Une mauvaise passe qui n'était certainement pas facile à gérer, surtout à un moment aussi délicat que la grossesse. Pourquoi la femme s'est-elle tournée vers le web ? Pour demander conseil sur la décision qu'elle avait prise à l'égard de son désormais ex-mari.

Pexels - Not the actual photo

Lui, le père de son enfant à naître, lui avait demandé d'être présent dans la salle d'accouchement le jour de la naissance de son fils. Une demande légitime, si seulement il n'y avait pas eu un tel précédent, mais la femme avait refusé. "Ce n'est pas une façon de le punir, je ne me sens tout simplement pas à l'aise, nous ne sommes plus ensemble, il n'y a plus d'intimité entre nous et je ne veux pas qu'il me voie dans cette situation. Il a été très blessé et par beaucoup je suis considérée comme un monstre, mais je ne le fais pas pour me venger. La seule personne qui me comprend et qui est d'accord avec moi est ma belle-mère et, peut-être, sera-t-elle celle qui m'assistera ce jour-là."

Les nombreux utilisateurs qui ont lu le post se sont rangés de son côté, considérant qu'il était normal et juste de ne pas inclure l'ex dans cette situation. Naturellement, l'homme aurait vu le bébé tout de suite après la naissance, étant son père biologique, mais il n'était pas juste, selon les commentaires du post, qu'il soit présent en salle d'accouchement.

Que pensez-vous de ce choix : a-t-elle bien fait ou, ayant partagé beaucoup de choses avec cet homme, dont un enfant, aurait-elle pu accepter ?

Advertisement