Il trouve et rend un chèque de 4,6 millions d'euros : en guise de récompense, ils lui envoient 6 paquets de bonbons

Baptiste

20 Novembre 2022

Il trouve et rend un chèque de 4,6 millions d'euros : en guise de récompense, ils lui envoient 6 paquets de bonbons
Advertisement

Il a dû arriver à beaucoup d'entre nous de tomber sur un objet perdu et de vouloir faire tout ce qui est possible pour le restituer. Qu'il s'agisse d'une clé, d'un portefeuille, d'un sac à main ou de quoi que ce soit d'autre, peu importe, la chose fondamentale et juste serait de faire le nécessaire pour retrouver son propriétaire ou de se rendre à la police et de lui laisser la clé en cas de réclamation future. Bien que les bonnes habitudes le prévoient, tout le monde, face à un objet de valeur, ne parvient pas à être rationnel et à le rendre.

Il arrive souvent, alors, que les propriétaires de l'objet aient à cœur de récompenser ceux qui ont eu la gentillesse de le rendre et de leur offrir un petit voire un grand cadeau, même en fonction de ce qui a été perdu. C'est ce qui est arrivé au protagoniste de cette histoire qui n'a pas reçu, selon lui, la juste reconnaissance pour son action.

via Mirror

Advertisement

Pixahive - Not the actual photo

Anouar G, originaire de Francfort, en Allemagne, a été au centre d'une très curieuse affaire avec une grande entreprise de confiserie, Haribo. Selon le récit de l'homme, un jour ordinaire, alors qu'il rentrait chez lui après avoir rendu visite à sa mère, il a remarqué que quelque chose tombait sur les voies de la gare. Intrigué, il se penche pour ramasser le morceau de papier et voit qu'il s'agit d'un très gros chèque.

Le "morceau de papier" était au nom de Haribo et avait été rédigé par une chaîne de supermarchés qui s'était approvisionnée auprès d'eux. Jusqu'ici, tout était normal, si ce n'est le montant mentionné : environ 4,6 millions d'euros. Une somme faramineuse que la personne qui l'avait perçu au nom de l'entreprise avait perdue par inadvertance.

L'homme, sans perdre de temps, a écrit aux personnes concernées et a été mis en contact avec un avocat qui lui a dit quoi faire. Le chèque pouvait être détruit, mais une photographie était nécessaire pour le prouver. Anouar a fait ce qui lui a été demandé.

Pexels - Not the actual photo

Quelques jours plus tard, sa récompense a été livrée à son domicile : une boîte contenant 6 paquets de bonbons, d'une valeur d'environ 7 euros. L'homme a considéré que c'était bien peu de chose, au vu de la grande entreprise et compte tenu de la valeur du chèque trouvé. Ainsi, après son histoire, Haribo a été contacté et lorsqu'on lui a demandé la raison d'une reconnaissance aussi maigre, l'avocat a répondu qu'Anouar n'avait pas d'autre choix que de les contacter. Le chèque, après tout, était nominatif et personne d'autre n'aurait pu l'encaisser.

Les bonbons étaient le cadeau standard de l'entreprise et il en avait reçu une boîte ; il n'aurait pas pu demander plus, car son geste était apparemment presque dû. Qu'en pensez-vous ?

Advertisement