Ils se moquent d'elle à la boulangerie en disant qu'elle est grosse : elle achète tous les gâteaux pour ne rien leur laisser

Baptiste

25 Octobre 2022

Ils se moquent d'elle à la boulangerie en disant qu'elle est grosse : elle achète tous les gâteaux pour ne rien leur laisser
Advertisement

Quel est le but ultime de l'impolitesse ? Offenser son voisin ? Nous n'en voyons toujours pas l'utilité, mais certaines personnes ne peuvent s'empêcher d'être terriblement grossières envers quiconque se trouve sur leur chemin. On est critiqué pour tout, des vêtements aux cheveux en passant par le ton de la voix, mais surtout pour son apparence physique. De nos jours, c'est toujours le physique, surtout celui des femmes, qui est au centre de l'attention et qui est critiqué dans les moindres détails. Trop forte, trop mince, trop musclée... rien ne semble convenir. La fille de cette histoire a été victime d'un commentaire très désobligeant à son égard, mais elle a su gérer la situation sur le vif, en se vengeant d'une manière impeccable.

via Facebook / Vega Blossom

Advertisement

Vega Blossom avait 19 ans au moment du triste incident et se trouvait chez Designer Desserts, une pâtisserie de sa ville, pour acheter des douceurs. Cet après-midi-là, le commerce faisait des promotions et Vega, comme tout le monde, faisait la queue en attendant patiemment son tour. La femme devant elle semblait mettre une éternité à terminer l'achat d'un gâteau et une certaine tension s'installait déjà dans la file d'attente. Une femme derrière elle faisait déjà la queue avec ses amis. Vega avait prévu d'acheter six cupcakes et rien de plus, mais quand son tour est enfin arrivé, elle a entendu le commentaire désagréable de la fille qui perdait patience derrière elle : "Enfin ! Maintenant espérons que cette grosse n'achète pas tous les cupcakes !"

À ce moment-là, Vega a mis son plan de vengeance à exécution : même si elle n'avait l'intention d'acheter que six cupcakes, elle a décidé à ce moment-là de les acheter tous, juste pour contrarier la fille qui faisait la queue derrière elle.

La jeune femme s'est souvenue de ce que ce commentaire désagréable lui a fait ressentir à l'époque et aussi après : "Cela m'a vraiment blessé. Comment ces femmes adultes peuvent-elles être si méchantes envers quelqu'un qu'elles n'ont jamais rencontré et à qui elles n'ont jamais parlé ?" Vega a fini par dépenser 54 $ en cupcakes, mais elle a eu sa petite vengeance : en quittant la boutique avec la boîte pleine de sucreries, elle a demandé à la femme et à son amie de lui ouvrir la porte. L'anecdote, publiée par Vega sur son profil Facebook à l'intention de ses amis et de ses proches, est devenue virale et même la pâtisserie a pris publiquement ses distances avec les clients impolis : "Designer Desserts à Valparaiso dit NON à l'harcèlement et ne tolérera pas de tels comportements dégoûtants", peut-on lire sur sa page Facebook. La boulangerie a ensuite envoyé de nouveaux cupcakes à la jeune Vega pendant deux jours consécutifs. Malheureusement, certains commentaires négatifs ont également continué sous le post de la jeune femme :

"Vous êtes un homme adulte qui a pris le temps de me chercher, de trouver mon Facebook et de m'envoyer un message... avec quelle intention ? Pour me blesser ? Je peux toujours perdre du poids, mais vous resterez toujours une mauvaise personne", a commenté Vega. Bien dit !

Advertisement