Il passe 29 heures sur un vol à entendre les cris incessants d'un enfant : l'exaspération d'un passager

Baptiste

24 Octobre 2022

Il passe 29 heures sur un vol à entendre les cris incessants d'un enfant : l'exaspération d'un passager
Advertisement

L'avion n'est pas une expérience agréable en soi pour beaucoup de gens, mais s'il est accompagné des cris incessants d'enfants turbulents, il peut se transformer en un véritable cauchemar. Un jeune musicien et acteur qui devait voyager de la Nouvelle-Zélande à Berlin sur un vol de 29 heures le sait bien. Si l'on espère déjà ne pas être dérangé lors de courts voyages, que dire d'un vol de cette durée ! Mais malheureusement, on ne peut jamais prévoir qui prendra le siège à côté de nous... Et cet homme, malheureusement, n'a pas eu beaucoup de chance.

via TikTok / balubrigada

Advertisement

TikTok / balubrigada

Henry Beasley espérait sans doute se détendre le plus possible pendant le long voyage qui allait le mener de la Nouvelle-Zélande à l'Europe, plus précisément à Berlin. Un tel vol dure environ 29 heures, ce qui est long, et si l'on n'y est pas suffisamment préparé, cela peut être tout sauf relaxant. Mais ce qui a rendu terrible le voyage de cet homme, c'est la présence gênante d'un enfant qui, apparemment, n'a pas arrêté de crier.
Pour en témoigner, Henry a filmé son visage pendant 29 heures, montrant comment, en arrière-plan, il y avait toujours les cris constants de cet enfant turbulent. La vidéo est devenue un succès instantané. Se pourrait-il qu'il n'ait jamais cessé de crier ? Espérons qu'il y ait eu quelques brefs moments de repos pour les oreilles des pauvres passagers, mais il est assez évident que ses cris étaient incessants.

 

TikTok / balubrigada

Henry est perturbé par les cris incessants et son regard sur la vidéo le démontre amplement. Ces derniers temps, on entend de plus en plus parler de "vols réservés aux adultes". C'est un sujet qui suscite toujours beaucoup de controverses, surtout chez les parents qui doivent voyager et, en même temps, emmener leurs enfants avec eux naturellement. Certains ont critiqué la vidéo d'Henry, affirmant qu'aucun parent ne voudrait qu'une telle chose se produise dans un avion, et que le mieux qu'ils puissent faire est de se sentir désolés : "Pensez-vous que nous aimons que nos enfants pleurent et que les autres autour de nous doivent l'entendre ? Absolument pas" et aussi : "Ce n'est pas drôle pour nous non plus, je suis désolée que quelqu'un doive subir les plaintes de mon enfant". Puis il y a ceux qui restent fermement convaincus de l'utilité des vols interdits aux petits enfants.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Advertisement