Une mariée risque de se voir appliquer un supplément par la boutique où elle achète sa robe : "Si vous ne perdez pas de poids, vous paierez plus cher"

Baptiste

26 Octobre 2022

Une mariée risque de se voir appliquer un supplément par la boutique où elle achète sa robe :
Advertisement

Dans chaque mariage, c'est la mariée qui se distingue le plus, nous le savons. Cependant, le choix d'une robe n'est pas toujours facile et de nombreuses femmes mettent beaucoup de temps à trouver la bonne. Elles passent d'une boutique à l'autre, avant d'enfiler la définitive et de se sentir bien dans le tissu blanc et élégant.

La femme dont nous voulons vous parler a dû ressentir la même chose... dommage que tout cela s'accompagne du risque de payer un supplément conséquent en raison de son physique.

via Mumsnet

Advertisement

Pexels - Not the actual photo

L'histoire a été racontée par une amie de la mariée sur le site Mumsnet. Dans un post, elle a raconté la demande, à ses yeux absurde, faite par le personnel du magasin. "Mon amie a commandé une robe très chère. Elle s'est rendue à un essayage cette semaine et on lui a dit que pour s'adapter à sa taille, elle devrait payer un prix plus élevé : environ 500 euros de plus." La raison, selon les dires de son amie, réside dans la taille que porte la femme.

La future mariée avait choisi un modèle qui, malheureusement, ne lui allait pas comme un gant, mais lorsque l'on se rend dans un atelier et que l'on paie un prix assez élevé pour acheter une robe, il est normal que des modifications soient apportées pour s'adapter à la personne qui la porte. Tout, d'ailleurs, devrait être sans frais supplémentaires, mais pour le magasin en question, ce n'était pas le cas.

Mais ce qui a laissé les deux femmes encore plus étonnées, c'est la proposition suivante : pour ne pas payer, la mariée devrait s'engager à perdre du poids pour rentrer dans la robe telle quelle, sinon et pour l'ajuster à sa taille, le supplément serait appliqué.

Pexels - Not the actual photo

"Le dernier essayage est prévu quatre mois avant la date du mariage, écrit encore l'amie. Est-ce normal ? Pas pour moi".

Évidemment, les utilisateurs du site ne se sont pas privés dans leurs commentaires et étaient divisés sur la demande et sur le fait qu'elle soit juste ou non. Beaucoup étaient d'accord avec l'amie de la mariée et ont affirmé qu'ils trouvaient cela inacceptable, alors que pour d'autres, ce n'était pas le cas. Certains ont expliqué qu'ils avaient travaillé dans des magasins similaires et ont donné les raisons pour lesquelles ils avaient décidé d'appliquer une telle politique en matière de tailles et de retouches.

Comment auriez-vous réagi à une telle demande ?

Advertisement