"On se moquait de moi à cause de la tache blanche sur mon visage et je me sentais différent : avec le temps, je l'ai acceptée"

Baptiste

01 Novembre 2022

Advertisement

Être confiant vis-à-vis de son apparence physique est très important, surtout à un jeune âge, mais il y a parfois des conditions qui rendent une personne spéciale, hors du commun, mais malheureusement elles ont souvent tendance à se sentir différentes à cause des normes de beauté visant la perfection que notre société continue de proposer.

James McLeod, 40 ans, a parlé de son enfance difficile et de ce qu'il a fait pour surmonter ses peurs. Tout a commencé lorsque, à l'âge de 18 mois, une tache blanche est apparue sur son visage.

via YouTube - Truly

Advertisement

Inquiète, sa mère l'a emmené chez le médecin pour découvrir ce que c'était : on lui a diagnostiqué un vitiligo, une pathologie qui fait que des parties de la peau deviennent blanches en raison d'un manque de pigments. Au fil du temps, la tache sur le visage de James a grandi pour couvrir la moitié de son visage. Enfant, il n'y prêtait pas attention, mais en grandissant, il a remarqué qu'il était différent des autres enfants.

Comme la mère de James ne l'avait jamais traité différemment en raison de son apparence physique, il pensait être comme les autres jusqu'à ce que les autres commencent à souligner à quel point sa peau était différente. "Je me sentais différent", a confié James. Il ne se sentait pas à sa place lorsque ses camarades de classe l'excluaient des activités à cause de la tache blanche sur son visage. "Ma mère m'a toujours rassurée en me disant qu'il n'y avait rien d'anormal chez moi", se souvient-il.

Toutefois, le comportement de ses camarades de classe lui avait fait croire qu'il n'était pas beau, à tel point qu'il avait peur de regarder son propre reflet. Un jour, McLeod a décidé de changer sa vie : il n'avait que sept ans. Il s'est regardé dans le miroir et s'est donné le "cachet d'approbation".

Soudain, il a commencé à se sentir bien avec lui-même. Il se sentait bien dans sa peau, un sentiment qu'il n'avait jamais ressenti auparavant. À l'époque, il n'avait aucune idée que des milliers de personnes allaient commencer à le suivre. Après ce jour, il est allé à l'école et a toujours salué ses camarades de classe avec un sourire, ce qui les a laissés perplexes. Remarquant sa sérénité, ils ont commencé à le traiter avec respect.

Advertisement

thatvitiligoguy/Instagram

En grandissant, James a réalisé que les personnes porteuses de vitiligo n'étaient pas représentées, il a donc décidé de faire quelque chose. Un jour, il a créé un profil Instagram appelé "that-vitiligo-guy" et a commencé à exprimer ses pensées. À l'époque, il n'avait aucune idée que des milliers de personnes allaient commencer à le suivre. Il a publié des vidéos pour répandre la positivité et les gens ont aimé son contenu. Il s'est également rendu dans différentes écoles et a inspiré les élèves à accepter leur identité et à être gentils les uns envers les autres.

Un changement très important, qui, espérons-le, pourra être un exemple pour beaucoup d'autres personnes et un encouragement à s'aimer soi-même sans craindre le jugement des autres.

Advertisement