x
Il voit une femme obligée de s'asseoir…
Une maman partage sa méthode pour convaincre ses enfants de préparer le déjeuner sans son aide

Il voit une femme obligée de s'asseoir par terre à l'arrêt de bus : il construit un banc pour elle

16 Septembre 2022 • Par Baptiste
1.074
Advertisement

De nombreuses personnes aiment leur quartier et se mettent souvent en colère lorsqu'il y a des nuisances ou que quelque chose ne fonctionne pas correctement : cela suscite le désir d'agir concrètement, mais l'agitation et le tumulte de la vie quotidienne conduisent à renoncer à toute bonne intention pour se concentrer sur ses propres problèmes. Pourtant, James Warren, un jeune homme du Colorado, aux États-Unis, a décidé de se mettre au service de son quartier, dans la ville de Denver, pour l'améliorer bénévolement.


Le jeune homme se promenait près de son quartier quand quelque chose l'a fait réfléchir. "Une femme attendait le bus, assise sur la route boueuse, il venait de pleuvoir. Je me suis dit que ce n'était pas acceptable, alors j'ai pensé à faire quelque chose de plus pour mes concitoyens", a-t-il raconté. Ce moment l'a inspiré à apporter une aide concrète à sa communauté : "J'ai immédiatement pensé à faire quelque chose, par exemple je pourrais construire un banc."

Comme son père est constructeur de maisons et qu'il a grandi parmi de nombreux outils, il savait qu'il avait les compétences de base nécessaires pour construire un banc. Warren a trouvé les matériaux nécessaires en cherchant et en demandant sur les chantiers de construction de son quartier, ce qui lui a permis de récupérer quelques piles de bois mis au rebut. Il a construit un banc et l'a placé à l'arrêt de bus où il avait vu la pauvre femme assise sur le sol des semaines auparavant. Depuis, il en a construit pas moins de huit sur mesure et les a placés aux arrêts de bus de la région.

Chaque banc prend quelques heures à réaliser et a un aspect différent, car il est fabriqué à partir de chutes de bois : "J'ai laissé le bois me parler", explique-t-il. Warren les livre à la main aux arrêts de bus qui manquent de sièges. "Je n'ai toujours pas demandé à la municipalité si je suis autorisé..... Tant qu'ils ne m'arrêtent pas, je vais continuer à le faire, je suppose", a-t-il commenté. Bien que chaque banc soit unique, James veille à graver le même message sur chacun d'entre eux : "Soyez gentil". "Il est parfois difficile de changer le monde qui nous entoure, mais la vérité est que tout le monde peut être gentil. J'espère être une inspiration pour ceux qui veulent essayer d'être la meilleure version d'eux-mêmes", a-t-il déclaré.

Apparemment, l'espoir de James a été exaucé, car d'autres ont également commencé à fabriquer des sièges pour les arrêts des transports publics. "C'était vraiment agréable de voir d'autres personnes faire la même chose. Il ne s'agit plus d'un homme qui fait quelque chose pour son quartier, mais d'hommes et de femmes de toute la communauté qui aident à améliorer l'endroit où ils vivent".

Un geste d'altruisme qui a amélioré les journées de nombreuses personnes et, nous en sommes sûrs, celles de James aussi. Félicitations !

Advertisement
Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci