Enfant, elle était moquée pour le modeste travail de ses parents : adulte, elle devient Miss Univers

Baptiste

03 Septembre 2022

Enfant, elle était moquée pour le modeste travail de ses parents : adulte, elle devient Miss Univers
Advertisement

L'un des aphorismes les plus célèbres dit que "si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faire" et c'est effectivement vrai, mais il faut être prêt à surmonter un certain nombre de difficultés pour réaliser ses rêves. L'histoire que nous vous racontons aujourd'hui a la saveur d'un conte de fées d'une autre époque et le goût de la vengeance.

La belle Anna Sueangam-iam était la seule des 29 candidates à participer au concours de Miss Univers Thaïlande avec un nom de famille de son pays d'origine. Les 28 autres concurrents avaient des noms de famille étrangers et venaient presque tous de familles aisées. Nous vous parlons d'elle.

via AsiaNews

Advertisement

La jeune femme de 23 ans est originaire de Thaïlande et, comme beaucoup de filles de son âge dans son pays, elle vient d'une famille d'origine modeste, qui travaillait chaque jour de sa vie pour joindre les deux bouts. Bien qu'Anna en soit immensément fière, elle a dû se battre contre les préjugés des gens simplement parce que ses parents travaillaient comme éboueurs.

Le parcours de vie d'Anna Sueangam-iam est pour le moins inspirant. Enfant, elle jouait avec les jouets que ses parents trouvaient dans les ordures pendant leur travail pour l'administration métropolitaine de Bangkok. Elle a fréquenté l'école Mahannaparam et a obtenu un diplôme d'art avec mention à l'université Kasetsart. Toutes ces réalisations remarquables ne l'ont pas épargnée de la méchanceté de certains internautes qui, après avoir découvert ses origines, l'ont surnommée "Miss Décharge". La jeune femme n'a pas été découragée par ces commentaires regrettables et a continué à participer au concours Miss Univers Thaïlande 2022.

Même à travers ces difficultés, Anna a tracé son propre chemin. En 2018, elle a été couronnée Miss Mobile Thaïlande 2018. Elle est la dauphine de Miss Thinn Thai Ngarm 2020 et, la même année, elle a participé à Miss Thaïlande, mais n'a pas réussi à se hisser parmi les cinq premières. Lors de l'édition 2022, elle est devenue la favorite du public et la gagnante du concours.

Lors de la dernière soirée, lorsqu'on lui a demandé ce qu'elle aimerait faire pour remonter le moral des personnes qui souffrent dans le monde, Anna a répondu : "Vous n'êtes pas les seuls à faire face au désespoir. Moi aussi, j'étais désespérée. Nous devons apprendre de nos problèmes pour nous adapter et survivre. Je vous appelle tous à avoir confiance en vous et à vous lever pour vous battre à nouveau. Si je peux le faire, vous le pouvez aussi".

Un bel exemple de ténacité et de volonté, deux qualités qui lui ont permis de réaliser un grand rêve. Félicitations à cette merveilleuse jeune femme.

Advertisement