x
Un père homosexuel adopte un enfant…
Elle s'étonne de la robe de la demoiselle d'honneur : choisie par le marié, elle ne lui va pas du tout Elle se maquille et se coiffe avant de se rendre à l'hôpital pour accoucher :

Un père homosexuel adopte un enfant autiste : "Ce n'est pas facile et je suis célibataire, mais il me donne toute la force dont j'ai besoin"

03 Août 2022 • Par Laura
9.318
Advertisement

L'arrivée d'un enfant est un événement qui bouleverse la vie de tous les parents. C'est un cadeau qui n'a pas nécessairement une origine biologique. L'adoption, en effet, est l'un des gestes les plus généreux qu'une personne puisse faire dans sa vie : elle change l'avenir d'un enfant jusque-là malheureux, en lui offrant les soins, la protection et un environnement heureux que tous les petits méritent. Le lien qui se crée entre l'enfant et le parent adoptif est parfois bien plus qu'un simple partage de gènes.

C'est le cas de Ruben, un Mexicain qui a dû faire face à de nombreux défis dans sa vie, mais qui a connu la joie la plus immense en devenant père.


Alors qu'il n'avait que 7 ans, Ruben a quitté le Mexique pour les États-Unis avec sa famille : son voyage n'a pas été du tout facile, il a même dû traverser à gué une rivière à l'eau glacée. Une fois aux États-Unis, il a vécu avec sa famille au Texas dans la pauvreté. Les difficultés de Ruben n'étaient pas seulement d'ordre économique : dès son adolescence, il a été victime de brimades en raison de son homosexualité et de sa nationalité étrangère. Malgré tout, il a obtenu un diplôme universitaire et décroché un excellent poste à seulement 29 ans, célébrant constamment ses succès avec sa famille à ses côtés.

Une fois ces étapes importantes franchies, Ruben a commencé à penser que pour se sentir vraiment complet et épanoui, il devait devenir parent. Il a réalisé que l'adoption lui donnerait un véritable but dans la vie, ainsi que la possibilité de faire une différence significative dans la vie du petit qu'il élèverait. C'est ainsi que commence son parcours à l'âge de 33 ans. Il savait quels obstacles il rencontrerait en cours de route, notamment pour concilier son travail avec le devoir de toujours faire passer les besoins et les intérêts d'un enfant avant les siens, mais il ne voulait pas abandonner.

Il a rencontré le petit Hector pour la première fois en 2017, un an après avoir entamé le processus d'adoption et obtenu la nationalité américaine. À l'époque, il était perturbé et stressé par la longueur de la procédure de demande et d'approbation : célibataire, travaillant à plein temps et n'ayant aucun parent proche pour l'aider, son profil ne semblait pas adapté à l'adoption d'un enfant.

Jusqu'à l'arrivée d'un magnifique garçon mexicain de 7 ans qui a réussi à conquérir son cœur dès le début. Leur lien fut immédiat : ils ont passé la journée à manger et à jouer ensemble. À l'époque, Hector ne parlait pas - en raison de son autisme - mais se contentait de montrer les choses du doigt. Tout le monde a été surpris par la facilité avec laquelle il s'était lié à Ruben.

Advertisement

"Je ne sais pas ce qui s'est passé, je voulais juste m'occuper de lui dès le début", se souvient Ruben à propos de leur première rencontre. Malheureusement, il n'a pas été choisi. Une autre année s'écoule avant qu'il ne reçoive un coup de téléphone qui a changé sa vie : on lui proposait de s'occuper du petit garçon mexicain qui a conquis son cœur et qui, jusqu'alors, n'avait pas trouvé de famille adéquate.

Malgré la joie d'accueillir un fils, Ruben n'hésite pas à avouer qu'il craignait de ne pas pouvoir s'occuper d'Hector. Le petit garçon ne parlait pas et avait de gros problèmes de comportement. L'homme a essayé dès le début de le soutenir, même avec l'aide de professionnels. Un soir, il s'est retrouvé en larmes sur le sol de la cuisine. C'est là qu'un petit miracle s'est produit : Hector s'est approché de lui et l'a réconforté avec toute la sympathie dont il était capable, en prononçant une phrase qui restera gravée dans l'esprit de Ruben pour le reste de sa vie : "N'abandonne pas, tu peux y arriver". Ces quelques mots lui ont donné la volonté de se battre avec le petit Hector.

Le 14 août 2020, Ruben et Hector ont enfin pu réaliser leur rêve, en devenant officiellement une belle famille.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci