x
Un jeune garçon de 14 ans reçoit le…
Il a 100 ans, mais prend toujours les transports pour aller travailler dans un magasin : Un enfant

Un jeune garçon de 14 ans reçoit le cœur de son fils : la mère est émue en entendant les battements pour la première fois

15 Juillet 2022 • Par Baptiste
4.273
Advertisement

Lorsque le fils de Maria Clark, Nicholas Peters, est décédé dans un accident de voiture, la femme a déclaré qu'elle a su immédiatement qu'elle voulait donner les organes du défunt, âgé de 25 ans.

"Je me suis dit : 'Nous ne pouvons pas enterrer toute cette magie, nous devons la partager'", a expliqué cette mère de trois autres enfants, décrivant son Nick comme "l'âme de la fête". Il a toujours été quelqu'un qui aidait tout le monde, qui faisait tout pour que chacun sache qu'il était spécial. Il était aimé de tous", a-t-elle ajouté.


Clark, de Madisonville, en Louisiane, savait que Nicholas souhaitait participer au don d'organes et a donc respecté les dernières volontés de son fils. Ses organes ont été donnés à un certain nombre de patients vivant aux États-Unis. Cependant, Maria ne pouvait pas imaginer que l'un des bénéficiaires se trouvait à moins de trois heures de chez elle. À New Iberia, en Louisiane, Jean Paul Marceaux, 14 ans, était sur la liste d'attente pour sa deuxième transplantation cardiaque.

Jean Paul n'avait que deux ans lorsqu'il a été infecté par un virus qui lui a fait développer une cardiomyopathie, une affection dans laquelle la capacité du muscle cardiaque à pomper le sang est réduite. Après être resté sous assistance respiratoire pendant six mois en attendant un nouveau cœur, Jean Paul a subi une transplantation. Cependant, plus de dix ans plus tard, son cœur a commencé à avoir des problèmes. "Lorsqu'il a reçu sa première greffe, nous savions que la probabilité qu'il doive en subir une deuxième était très élevée", a déclaré sa mère, Candace Armstrong.

Jean Paul a de nouveau passé plusieurs mois à lutter entre la vie et la mort, jusqu'à ce que sa famille reçoive le coup de téléphone l'informant qu'un nouveau cœur était disponible. "C'est une dichotomie, parce que l'on espère un cœur pour soutenir la vie de son enfant, mais on sait à quoi il est lié", a déclaré Candace, décrivant l'appel téléphonique comme "un déluge d'émotions". Je sais qu'une autre mère vit ce que j'ai prié pour que cela n'arrive pas. C'est une circonstance très insolite dans laquelle nous nous trouvons", a-t-elle commenté.

Moins d'un an après sa deuxième transplantation, Jean Paul a reçu une lettre de Maria Clark. Candace et Maria ont rapidement développé un lien fort grâce aux réseaux sociaux et à Skype. Une fois que les conditions de Jean Paul s'est amélioré après la transplantation, retournant même à l'école, les deux familles se sont rencontrées en personne pour la première fois.

Advertisement

Et la journée a été riche en émotions. Maria a entendu pour la première fois le cœur transplanté de son fils décédé à travers un stéthoscope. "Jean Paul est entré et m'a pris dans ses bras. Une étreinte forte, tout comme celle de Nick", a-t-elle raconté. "Puis j'ai entendu les battements du cœur. Il était si fort, si plein de vie. Il battait comme un tambour. Je me sentais si proche de Jean Paul parce qu'il ressemblait tellement à Nick", raconte Maria.

De son côté, Candace a déclaré aux médias américains qu'elle considère la famille de Maria comme la sienne. En outre, des photos de Nick sont affichées dans sa maison : "Nous avons l'impression de le connaître. Nous parlons de lui, il fait partie de la famille. Il n'est plus un donneur, il est "Nick".

Advertisement
Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci