Après avoir été humiliée à l'aéroport, cette mère de famille réclame une meilleure sensibilisation à l'allaitement - RegardeCetteVideo.fr
x
Après avoir été humiliée à l'aéroport,…
À l'entretien, elle pose des questions sur le salaire et on lui répond : Elle rencontre un homme via une appli : il se présente en pyjama Bob l'éponge au rendez-vous

Après avoir été humiliée à l'aéroport, cette mère de famille réclame une meilleure sensibilisation à l'allaitement

24 Mai 2022 • Par Baptiste
1.405
Advertisement

Après la grossesse et la naissance du bébé, vient la phase d'allaitement. Une période spéciale pour les mères qui souhaite allaiter, non seulement pour ce que cela implique physiquement, mais aussi pour toutes les critiques auxquelles les femmes sont souvent exposées. Tout le monde n'accepte pas, en effet, de voir une mère allaiter son bébé en public, et on entend souvent parler d'épisodes désagréables à ce sujet.

La femme de cette histoire le sait très bien. Emily Calandrelli est une ingénieure aérospatiale, présentatrice de télévision et mère de deux enfants qui, il y a quelques jours, a été au centre d'un incident concernant le thème de l'allaitement. Voyons ce qui s'est passé.


Emily a eu son deuxième bébé il y a environ 10 semaines et, après cette période d'arrêt de travail, elle s'est remise sur les rails et s'est lancée dans son premier voyage postnatal. Pour ce faire, elle a dû prendre l'avion.

Que s'est-il passé ? N'ayant pas le bébé avec elle, la femme a dû gérer la production quotidienne de lait maternel avec un tire-lait. Afin de ne pas le jeter, elle avait pensé à apporter tout ce dont elle avait besoin pour le conserver, y compris deux sacs de gel pour congeler et aider à garder le lait frais. En arrivant au poste de contrôle, cependant, quelque chose ne s'est pas passé comme prévu.

Deux agents de la TSA (Transport Security Administration) l'ont arrêtée et lui ont demandé à quoi servaient ces deux sachets. La femme a tout expliqué et a déclaré que la glace était destinée à conserver le lait pendant le voyage. Comme l'un était congelé et l'autre non, car il allait servir plus tard, les agents n'ont pas entendu de raison et lui ont dit de s'en débarrasser.

"Ils m'ont dit que je ne pouvais pas les prendre car ils n'étaient pas solides, mais liquides, raconte la mère sur les réseaux sociaux. J'ai ensuite demandé à parler à l'un de leurs supérieurs. Il a été appelé immédiatement et m'a dit exactement la même chose que ses subordonnés. Plusieurs fois, ils m'ont demandé où était le bébé et, lorsque j'ai précisé que je voyageais seule, ils m'ont dit qu'avec le bébé, ce serait plus facile, tandis que sans lui, je pourrais aussi me passer de tirer le lait, le stocker et la glace ne serait pas nécessaire".

Emily a donc demandé à parler à un agent féminin, mais on lui a refusé et elle a dû expliquer tout le processus de conservation du lait à trois hommes. "Je leur ai dit que ça faisait mal d'arrêter la production normale de lait maternel et que c'était très embarrassant. J'avais même supprimé mon premier message à ce sujet, mais j'ai ensuite décidé de tout rendre public".

En effet, il n'est pas possible que des cas similaires liés à l'allaitement se produisent encore et qu'une femme n'ait pas le droit de faire ce qu'elle pense être bon pour elle, son bébé et sa santé. En effet, les agents n'ont pas compris l'importance de libérer le sein également pour une question de bien-être corporel.

Advertisement

Si, au début, le problème semblait ne concerner que l'impossibilité d'embarquer le glaçon à l'état liquide, Emily s'est rendu compte qu'il y avait plus que cela. Tout d'abord, et d'après des enquêtes ultérieures, il s'est avéré qu'il est permis d'apporter tout ce qui concerne la santé dans l'avion. "Mais au-delà de ça, poursuit la femme, ce qui me dérange, c'est l'ignorance sur le sujet de l'allaitement. De nos jours, trop de gens considèrent encore que cette pratique est gênante et doit rester cachée, mais ce n'est pas le cas".

De nombreuses autres femmes, dans les commentaires du post de cette mère, ont relaté des expériences tout aussi négatives, notamment à l'aéroport. Si les agents en question avaient eu une connaissance plus approfondie du sujet, une situation comme celle-ci ne se serait pas produite.

Il suffirait de peu de choses pour sensibiliser, informer et éviter de telles scènes qui, nous en sommes certains, ne sont pas agréables pour les protagonistes, ne pensez-vous pas ?

Tags: EnfantHistoires
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci