x
Des parents chassent leur fils adoptif…
Cette mère avoue que sa famille n'utilise plus de papier toilette : Cet homme mange tous les jours chez McDonald's et célèbre les 50 ans de cette routine (+ VIDEO)

Des parents chassent leur fils adoptif de la maison à l'arrivée d'un enfant naturel : "Ils ne voulaient plus de moi"

28 Mai 2022 • Par Baptiste
1.401
Advertisement

Les adoptions sont toujours un sujet très délicat et des chemins difficiles à suivre. Dans certains cas, l'ensemble du processus suit un parcours linéaire et continu, tandis que dans d'autres, les choses se compliquent et, notamment pour les enfants, des chapitres difficiles de leur vie s'ouvrent. Exactement ce qui est arrivé au garçon dont nous allons vous parler.

Aujourd'hui, c'est un jeune homme trentenaire qui a réussi, mais son passé n'a pas été des meilleurs, notamment dans le domaine de son adoption. Apprenons à connaître son histoire ensemble.


Karlos Dillard est un brillant avocat et auteur qui, avant d'atteindre la gloire, a traversé des moments très difficiles. L'une d'entre elles, qui a caractérisé la plupart de ses premières années, concerne le placement en famille d'accueil et l'adoption.

Né à Detroit de parents modestes, le protagoniste de cette histoire a connu des moments difficiles et traumatisants durant son enfance. Le manque d'argent et de stabilité a incité Karlos et ses quatre frères et sœurs à entrer dans le système d'adoption. À partir de là, selon le jeune homme dans diverses interviews, il n'y a pas eu un moment de paix pour lui, du moins jusqu'à ce qu'il atteigne un âge avancé.

Ces années ont été très difficiles pour moi. Depuis que les services sociaux m'ont pris en charge, j'ai été placé dans environ 30 familles différentes. J'étais un enfant particulier, je l'admets. Les vicissitudes de ma jeune vie avaient créé en moi des traumatismes qui se reflétaient dans mon comportement et cela ne convenait pas à bon nombre de mes parents d'accueil.

Thinking about my mommy today. Even with all of her flaws and mistakes in life she always apologized and found a way to...

Pubblicato da Karlos Dillard su Mercoledì 2 settembre 2020

Des histoires du jeune homme, toute la douleur qu'il a ressentie et, en même temps, le besoin de trouver un ancrage. À l'âge de huit ans, il semblait que la délivrance était arrivée.

Une famille pour lui, deux parents prêts à s'occuper d'un enfant malheureux et à lui donner toute l'affection dont il avait besoin, dommage que les choses ne se soient pas passées comme prévu. Pour le couple de parents adoptifs, la décision avait été prise à la suite d'un traumatisme lié à l'impossibilité d'avoir des enfants. Cela a, bien sûr, affecté leur relation avec Karlos et a favorisé une attitude négative à son égard. Cette attitude s'est aggravé lorsque, quelques années plus tard, la mère adoptive a réussi à concevoir naturellement un enfant et s'est complètement détachée de Karlos.

Advertisement

À l'âge de 15 ans, ils m'ont dit qu'ils ne voulaient plus de moi et m'ont jeté hors de la maison. Ils avaient leur enfant biologique et j'étais gay, un affront pour deux parents religieux et conservateurs. J'ai donc recommencé à errer de maison en maison et de canapé en canapé. Mais malgré tout, je n'ai pas baissé les bras et j'ai continué à vivre, à étudier et j'ai peu à peu trouvé ma voie et mon partenaire Kristopher.

Avec l'aide de son mari, Karlos a réussi à entrer en contact avec sa mère biologique et ses frères et sœurs. Tout ce qu'il avait vécu au fil des ans était également dû aux erreurs de sa mère, mais ils ont réussi à tout éclaircir et à retrouver une sérénité qui avait été perdue tant d'années auparavant. Mais malheureusement, après quelques années, sa mère et sa sœur sont décédées et il a perdu deux personnes très importantes pour la deuxième fois. Mais, même dans ce cas, il ne s'est pas laissé abattre ; au contraire, il a fait quelque chose pour les autres.

Pour éviter que d'autres enfants ne vivent des situations similaires à la sienne, il a rassemblé ses mémoires dans un livre, Wards of the State : A Memoir of Foster Care, dans lequel il parle de son expérience et donne des conseils aux futurs parents d'accueil sur ce qu'il faut faire ou ne pas faire avec un enfant placé.

"C'était difficile pour moi, mais je veux raconter mon histoire pour donner de l'espoir et éclairer le chemin de quelqu'un d'autre. J'espère que tout le monde, les travailleurs sociaux et les parents d'accueil, comprendront qu'il est crucial d'écouter les enfants en premier. Ce sont eux qui sont dans un moment difficile et leurs mots, leur comportement, ne sont rien d'autre que de petites et inoffensives demandes d'aide qui ne doivent jamais être sous-estimées".

Bravo pour la force et le courage dont a fait preuve cet homme et, surtout, merci de souligner combien il est important de ne jamais baisser les bras.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci