Elle achète un buste romain pour 35 dollars dans un magasin de seconde main, mais découvre qu'il date en réalité de la Rome antique - RegardeCetteVideo.fr
x
Elle achète un buste romain pour 35…
Un chiot renifle et déterre un trésor de 6 000 livres :

Elle achète un buste romain pour 35 dollars dans un magasin de seconde main, mais découvre qu'il date en réalité de la Rome antique

23 Mai 2022 • Par Baptiste
2.290
Advertisement

Vous aimez aller dans les marchés aux puces ou les magasins d'occasion ? Pour certains, c'est une véritable passion, à réaliser tous les dimanches du mois ou dès qu'un brocanteur est en ville. Laura Young, une jeune passionnée de vintage à l'œil vif, a acheté pour un peu plus de trente dollars un demi-buste romain dont elle n'était pas sûre de la provenance. Quelque chose lui a suggéré que la statue ne pouvait pas simplement être une copie datant du XXe siècle, et donc moderne, mais qu'elle cachait des origines bien plus anciennes. Son intuition n'était pas fausse : la statue datait vraiment de la Rome antique et, bien sûr, valait bien plus que 34,99 dollars.


En 2018, Laura Young a acheté un buste en marbre pour le moins exceptionnel dans un magasin de seconde main à Austin, au Texas (États-Unis). Elle ne savait pas à l'époque que le buste était authentique, mais dans le doute, elle a décidé de l'acheter quand même pour seulement 34,99 dollars. La jeune passionnée de vintage et d'antiquités s'est tournée vers les maisons de vente aux enchères et les experts, qui, après quelques recherches, ont confirmé que le buste était bien antique. La statue datait réellement de la Rome antique, et plus précisément de la période julio-claudienne, entre le premier siècle avant J.-C. et le premier siècle après J.-C. : une véritable affaire, en somme !

Mais comment un buste représentant Nero Claudius Drusus, un militaire ayant vécu entre 38 et 9 avant J.-C. et frère du futur empereur Tibère, s'est-il retrouvé aux États-Unis ? Apparemment, son histoire est trouble et on n'en connaît qu'une partie.

Ce qui est certain, c'est que le buste a appartenu, pendant un temps, au roi Louis Ier de Bavière (1786-1868), qui l'a inclus dans la collection de sa somptueuse villa d'Aschaffenburg, près de Francfort. Il n'y a pas d'autres certitudes que l'hypothèse selon laquelle un soldat américain aurait pillé la villa pendant la Seconde Guerre mondiale et se serait emparé du buste.

Laura Young, l'heureuse "dénicheuse" de ce trésor, l'a gardé pendant quatre ans, mais elle sait maintenant qu'elle va devoir le remettre pour le rendre à l'Allemagne. Arrivé illégalement aux États-Unis, puisqu'il n'a pas été réellement acheté, le buste devra retourner directement en Allemagne. Laura a déclaré qu'elle était ravie de découvrir la valeur de la statue, mais elle a également ajouté :

C'était un sentiment doux-amer car je savais que je ne pourrais pas la garder ou la vendre. Toutefois, je suis heureuse de représenter une petite partie de son histoire longue et compliquée.

La statue sera exposée jusqu'en 2023 au musée d'art de San Antonio, avant de retourner "chez elle", en Allemagne.

Un sacré coup de chance pour Laura ! Vous aussi, vous aimez passer des heures dans les marchés aux puces ou les magasins de seconde main, dans l'espoir de trouver une antiquité ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci