x
Il coupe les plantes qu'il pense être…
Un client désagréable jette une boisson sur une serveuse enceinte : une femme est témoin et décide de l'aider Le mari en a assez de son épouse retardataire :

Il coupe les plantes qu'il pense être sur sa propriété pour nuire à son voisin, mais découvre qu'il avait tort : il reçoit une amende

02 Mai 2022 • Par Baptiste
4.005
Advertisement

Suivre les règles est une bonne chose si l'on veut vivre dans une société civilisée, intégrée au système et à toutes les autres personnes, mais que se passe-t-il lorsque l'on devient victime de ses propres règles ? Un incident entre voisins soulève la question. Un utilisateur de Reddit a raconté une fois où sa famille et lui ont déménagé dans un nouveau quartier, où les maisons mitoyennes étaient séparées par un très petit espace. En bref, les maisons en question étaient toutes très proches les unes des autres, à tel point que l'on pouvait facilement "espionner" la cuisine de son voisin à tout moment. Ce manque d'intimité a tellement dérangé la famille en question qu'elle a été obligée de prendre des mesures préventives.

via: Reddit

Sur Reddit, l'utilisateur a expliqué comment lui et sa famille ont procédé pour empêcher les voisins de s'espionner mutuellement : "Nous avons installé un tas de plantes, qui ont coûté des milliers de dollars, mais mes parents ont pensé que cela en valait la peine."
Une belle haie et quelques arbres sont le moyen le plus pratique de couvrir les fenêtres de votre maison d'une manière élégante. Ce choix n'a cependant pas semblé plaire au voisin :
"Une semaine plus tard, mes parents se sont réveillés en voyant leurs plantes complètement coupées. Mon père était furieux et est allé directement chez notre voisin. Le voisin a dit à mon père que les plantes étaient sur la limite de sa propriété et qu'il avait donc le droit de les couper. Il a prévenu que si nous empiétons à nouveau sur sa propriété avec quoi que ce soit d'autre, il nous dénoncera immédiatement aux autorités."

Heureusement, les plantes étaient encore sous garantie, c'est pourquoi l'entreprise qui les avait plantées une semaine auparavant est revenue pour un remplacement gratuit. Les plantes ont été remises en place, marquant la limite de la maison des personnes impliquées dans cette histoire, qui ont bien sûr vérifié au préalable que leur position n'empiétait pas sur la propriété du voisin.

Le voisin, cependant, n'a pas lâché et une nuit, ils l'ont trouvé vers 2 heures du matin alors qu'il coupait à nouveau les plantes. C'est alors que la famille a appelé la police : "Nous avons appelé la police et, après une discussion avec le voisin, celui-ci a décidé d'appeler un professionnel et de marquer la limite de sa propriété. Mon père a accepté".

"Quelques jours plus tard, je suis rentré chez moi et j'ai trouvé du ruban adhésif orange dans le jardin de mes voisins. Apparemment, sa clôture empiétait sur notre propriété de 3,35 mètres ! On l'a regardé arracher la clôture, il était complètement furieux. Le mois suivant, nous profitions déjà de notre nouvel espace et de notre intimité dans notre cour, et mon voisin a fini par perdre un quart de sa cour. En outre, il a dû payer près de 10 000 dollars pour la destruction de notre propriété et nous avons dû replanter nos plantes", a-t-il déclaré.

Le respect des règles a coûté cher à ce voisin présomptueux !

Advertisement
Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci