Un mari dédie une lettre à son épouse infirmière, rentrée chez elle après une garde de 14 heures : "Tu es mon héroïne"

Baptiste

01 Mai 2022

Un mari dédie une lettre à son épouse infirmière, rentrée chez elle après une garde de 14 heures :
Advertisement

Ceux qui travaillent comme médecins ou infirmiers savent qu'ils ont choisi une voie difficile, un travail qui n'est pas simplement un moyen de payer les factures, mais une véritable vocation. Chaque jour, ces personnes sauvent la vie de quelqu'un d'autre et sont souvent obligées de supporter le poids de ce qui se passe pendant leur service. Phil Urtz est un mari dévoué et sait combien chaque jour est difficile pour sa femme, Jessica, qui est infirmière dans le service des personnes ayant subi une attaque ou un autre traumatisme cérébral. Des horaires sans fin dans un environnement que tout le monde ne serait pas prêt à supporter. C'est pourquoi Phil a dédié une belle lettre à sa femme, dans laquelle il lui témoigne son admiration et son amour.

via Facebook / Love what matters

Advertisement

Phil a décrit le travail "héroïque" de son épouse et a exprimé son admiration pour une femme qui rentre chez elle après des journées de travail de 14 heures, parfois sans même avoir le temps de déjeuner. Un travail dans lequel, chaque jour, elle est obligée d'assister à des scènes horribles, dans lesquelles des personnes victimes d'accidents risquent leur vie. Lorsqu'elle rentre chez elle, Jessica ne veut jamais parler de son travail, qu'elle soit d'humeur positive ou négative. Phil, lui, sera toujours là pour la soutenir et l'écouter. Ses mots doux, qui accompagnent une photo sur laquelle Jessica semble rentrer du travail, toujours en uniforme et tenant un sandwich, en sont la preuve :

Voici ma femme Jessica qui dîne après un service de 14 heures. Elle rentre à la maison après le travail, prend le temps de manger et de se préparer pour aller se coucher, avant de retourner travailler le lendemain pour une autre journée de travail. Elle se lève tôt pour se préparer à sa journée. Elle n'aime pas être dérangée le matin et je respecte ça. Elle se douche, se coiffe, prend son déjeuner, nous embrasse, le chien et moi, et se dirige vers la porte. Au travail, elle s'occupe de personnes qui passent les pires journées de leur vie. Accidents vasculaires cérébraux, accidents de voiture, accidents de moto, chutes, fractures, lésions cérébrales, etc. Elle prend soin des mères, des pères, des sœurs, des frères, des amis et des familles. Peu importe qui vous êtes ou ce qui s'est passé. Elle s'occupera de vous. Elle travaille pendant le déjeuner et a rarement le temps de s'asseoir. Elle rentre à la maison après 14 heures, enlève les chaussures dans lesquelles elle a marché toute la journée à travers le sang et les larmes, et veut simplement s'asseoir. Je ne lui demande pas comment s'est passée sa journée parce que je sais qu'elle n'aime pas parler de travail quand elle est à la maison et c'est très bien comme ça.

Si elle veut parler, je l'écouterai. Parfois elle rentre à la maison heureuse et parfois elle rentre à la maison triste. Mais peu importe comment elle se sent, elle est toujours à l'heure pour son prochain service.

Je l'aime de tout mon cœur. Ma femme est mon héroïne. Ma femme est une merveilleuse infirmière.

Advertisement

La lettre de Phil est certainement une belle démonstration d'amour pour sa femme, qui pourrait donner matière à réflexion à chacun d'entre nous. Chaque jour, nous nous plaignons de toutes les choses qui ne vont pas chez nous, sans nous attarder sur les aspects positifs de la vie. Jessica voit chaque jour le désespoir dans les yeux de ses patients, mais elle sait qu'elle doit lever le pied et prendre du temps chez elle pour affronter à nouveau sa journée de travail. Peut-être devrions-nous essayer d'apprécier davantage les petites joies de notre vie quotidienne, ne croyez-vous pas ?

 

Advertisement