La voisine lui demande tous les jours d'accompagner sa fille à l'école : "Comment je peux faire pour lui dire non ?" - RegardeCetteVideo.fr
x
La voisine lui demande tous les jours…
Des tétines pour adultes pour soulager l'anxiété : la dernière idée d'une entreprise Sa maison est démolie par erreur :

La voisine lui demande tous les jours d'accompagner sa fille à l'école : "Comment je peux faire pour lui dire non ?"

20 Avril 2022 • Par Baptiste
1.153
Advertisement

Les faveurs entre bons voisins se font toujours avec plaisir, si possible, mais cela ne signifie pas que l'on puisse profiter de la serviabilité d'autrui. Une mère a demandé à un groupe d'autres mères des conseils en ligne sur un sujet sensible avec son voisin. La femme se retrouvait souvent à conduire la fille de son voisin à l'école, un service qu'elle était heureuse de rendre, jusqu'à ce que ce service devienne une routine. De plus, la fille n'était jamais prête à l'heure convenue.

Alors, comment faire pour dire non quand les gens commencent à profiter de l'excès de disponibilité que nous leur accordons ?


Une mère a exprimé sa frustration dans un groupe en ligne d'autres parents à la recherche de soutien et de conseils. Elle a expliqué qu'elle accompagnait souvent la fille de son voisin à l'école, car ce dernier lui demandait souvent une faveur. Comment peut-on dire non quand quelqu'un demande une faveur comme celle-là ? Tant qu'il s'agit de rares exceptions, il n'y a pas de problème, mais lorsque l'on profite de la volonté d'aider de quelqu'un, cela devient un problème. La mère a raconté l'un des nombreux épisodes impliquant sa voisine :

Elle m'a envoyé un message hier matin me demandant si je pouvais emmener Jenny à l'école. Je n'ai pas vu son message immédiatement, mais j'ai répondu dans les 10 minutes, en disant oui et que je l'appellerais à 8h30. À 8 h 30, ma voisine a ouvert la porte quasiment pas habillée, disant que sa fille n'était pas prête et qu'elle n'avait pas vu ma réponse (pourquoi n'a-t-elle pas vérifié ?!).

Le comportement de la voisine a été très irrespectueux et apparemment purement et simplement égoïste. La femme a déclaré : "Dans le passé, elle m'a dit que Jenny détestait marcher. Jenny m'a dit en revanche qu'elle aime marcher et que c'est sa mère qui déteste marcher ! (Ils sont littéralement à sept minutes à pied de l'école !)".

Cela est dommage, car, selon elle, le chemin de l'école est pratiquement le seul moment qu'elle peut passer avec ses enfants sans téléphone portable, sans télévision et sans devoirs. Il n'est pas facile pour un parent de trouver un équilibre entre ses engagements, son travail et ses enfants, et au moins dans ces premières minutes du matin, la femme aimerait être en paix avec ses enfants.

Advertisement

Cependant, cette mère souhaite maintenir une bonne relation avec sa voisine, elle a donc demandé aux autres mères des conseils sur la façon de lui dire poliment non. Elle aimerait être disponible uniquement en cas d'urgence et non pour toutes les occasions : "Comment puis-je faire cela tout en maintenant une relation suffisamment décente pour que nous puissions nous demander de l'aide mutuellement dans les urgences futures ?".

Quel conseil donneriez-vous à cette femme ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci