x
À 73 ans, elle travaille 8 heures par…
Un entrepreneur fête ses 80 ans et offre 50 000 euros à ses employés pour l'occasion Son mari tombe malade et elle l'emmène chez sa belle-mère :

À 73 ans, elle travaille 8 heures par jour comme chauffeur privé : "J'adore voyager, pour moi conduire est thérapeutique"

16 Mars 2022 • Par Baptiste
1.913
Advertisement

Qui a dit que le troisième âge est la fin de tout rêve ou objectif dans la vie ? De nombreuses personnes, ayant atteint le grand âge, mettent de côté de nombreux désirs restés dans leurs tiroirs, et profitent à juste titre de leur retraite après des années et des années de travail et de sacrifices pour fonder une famille et assurer un avenir à leurs enfants, petits-enfants et eux-mêmes, mais la plupart ne réalisent peut-être pas qu'atteindre le grand âge signifie aussi avoir plus de temps pour soi et faire ce qu'on aime le plus. C'est ce que cette Brésilienne de 73 ans a fait et continue de faire, et à son âge, elle ne veut tout simplement pas prendre sa retraite !

via: G1 Globo

Elle s'appelle Maria Albina Oliveira da Cruz, elle vit à Santos, près de São Paulo, au Brésil, elle vient d'avoir 73 ans et, au fil des ans, elle a construit une famille très nombreuse : elle a trois enfants, sept petits-enfants et un arrière-petit-enfant en route, quand elle était plus jeune, elle a travaillé comme agent immobilier, puis comme couturière, mais ce qu'elle a toujours aimé plus que tout au monde, c'est conduire, voyager, faire des allers-retours dans différents endroits.

Comme le dit la Brésilienne, elle conduit régulièrement une voiture depuis l'âge de 20 ans, mais ce n'est que depuis environ trois ans qu'elle le fait officiellement et, surtout, contre rémunération ; oui, car Maria Albina est désormais devenue un petit cas dans sa communauté, puisqu'elle a été surnommée la "grand-mère d'Uber".

Oui, parce que Maria Albina aime conduire et se rendre d'un endroit à l'autre, et lorsqu'elle a entendu parler de l'application Uber pour la réservation de chauffeurs privés, elle n'a pas réfléchi à deux fois et a décidé de se lancer :

Ce n'est pas l'argent qui m'intéresse. Quand il commence à faire nuit, je m'arrête, parce que si je conduis trop la nuit, ça commence à me donner de l'anxiété. J'aime conduire pendant la journée. J'adore faire des allers-retours avec un nouveau passager. Quand les gens me demandent pourquoi je travaille à cet âge, je leur réponds que c'est une excuse pour me promener et me déplacer. La première chose qu'on me demande, c'est mon âge, mais pour moi, conduire est une thérapie.

Un nouveau travail qui semble certainement très important pour Maria Albina, qui a déclaré que les dimanches, les jours fériés ou les jours de congé, être au volant de la voiture Uber lui manque tellement qu'elle a hâte d'être le lundi ou un jour de semaine pour sauter à nouveau dans sa voiture et transporter des personnes d'un endroit à l'autre, pendant environ 7-8 heures par jour.

Advertisement

Maria a déclaré :

C'est quelque chose qui me rend très heureuse. Le jour où je ne vais pas au travail, ça me manque. Le dimanche, mes petits-enfants viennent me demander si je vais travailler, ils me disent de me reposer, mais je leur dis que j'aime ça. Pourquoi je devrais me reposer ? Je veux aller sur la route, mon travail c'est la route !

Quelle mamie pleine de peps !

Advertisement
Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci