x
Un barman parcourt 1 600 km dans son…
Les passagers chantent une chanson à un bébé qui n'arrêtait pas de pleurer pendant un vol de 6 heures Un grand-père de 88 ans accompagne chaque jour son arrière-petite-fille à l'école et l'attend à la sortie

Un barman parcourt 1 600 km dans son minibus pour apporter des biens de première nécessité aux réfugiés en Ukraine

27 Mars 2022 • Par Baptiste
879
Advertisement

Dans des circonstances extraordinaires, les êtres humains sont capables d'actions extraordinaires. Cela est vrai en temps de crise, de besoin, lorsque des personnes sont prêtes à tout pour tendre la main à ceux qui souffrent ou qui ont moins de chance. Un peu comme le courageux protagoniste de cette histoire de solidarité, un barman britannique de seulement 31 ans qui a décidé de se rendre en Ukraine pour sauver autant de vies que possible et leur faire traverser la frontière en toute sécurité, loin des bombes de l'armée russe et du désespoir.

via: Mirror UK

Le contexte est celui de la guerre en Ukraine, à la frontière entre le pays en guerre de l'armée russe et la Pologne, où de plus en plus de réfugiés s'entassent pour se sauver et protéger leurs proches des bombes. Pour aider ces personnes désespérées, Tom Littledyke, un barman britannique de 31 ans, est parti dans un minivan chargé de produits de première nécessité et a parcouru dans son véhicule privé quelque 1 600 km jusqu'à la frontière ukraino-polonaise pour apporter sa contribution.

Cet homme, ancien soldat et désormais propriétaire d'un pub populaire dans la ville de Lyme Regis, dans le comté britannique du Dorset, a décidé qu'il devait absolument faire quelque chose pour aider le peuple ukrainien qui abandonnait son pays après avoir été envahi par l'armée russe. Il a donc chargé son minivan de nourriture, de produits de première nécessité, de couvertures et de sacs de couchage, a traversé la Manche et s'est dirigé vers l'est, à la frontière entre la Pologne et l'Ukraine.

Lorsqu'il est arrivé sur place, à la frontière entre les deux pays d'Europe de l'Est, il s'est rendu compte que le système polonais d'accueil des réfugiés était suffisamment organisé et que son aide ne serait pas vitale. Tom Littledyke a donc décidé de pousser plus loin son voyage de solidarité de 1 600 kilomètres : il a franchi la frontière de l'Ukraine occidentale, où des trains circulaient encore dans certaines gares pour faire la navette entre les personnes fuyant l'invasion russe. C'est là que Tom a décidé qu'il ferait également la navette avec son minibus chargé de biens de première nécessité ; comme le raconte ce barman de 31 ans :

Mon plan initial était de ne pas entrer sur le territoire ukrainien, mais j'ai rencontré des journalistes à la frontière polonaise et ils m'ont dit qu'il y avait une gare où les gens devaient être emmenés vers et depuis la frontière avec l'autre pays européen, alors j'ai décidé de passer là-bas pour aider autant que possible.

 

Advertisement

Ce jeune homme a parcouru 1 600 km avec son minibus pour apporter une aide concrète aux nombreux réfugiés qui émigrent d'Ukraine vers les pays européens en quête de salut. Un geste apparemment simple, mais qui vient du cœur et qui est empreint d'un grand sens de la responsabilité civique à un moment de l'histoire où chacun est appelé à apporter sa contribution, dans la mesure de ses moyens.

Bravo, Tom !

Advertisement
Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci