Elle aime les voitures mais est moquée car c'est une femme : aujourd'hui, elle est suivie par des millions d'internautes - RegardeCetteVideo.fr
x
Elle aime les voitures mais est moquée…
Elle refuse de donner 6 jours de ses congés à une collègue, qui l'accuse : Les grands-parents ne brossent pas les cheveux de leur petit-fils pendant le confinement parce que

Elle aime les voitures mais est moquée car c'est une femme : aujourd'hui, elle est suivie par des millions d'internautes

13 Mars 2022 • Par Baptiste
892
Advertisement

La société dans laquelle nous vivons nous a appris à distinguer soigneusement ce qui convient à un homme et ce qui convient davantage à une femme. Dès leur plus jeune âge, les enfants jouent avec des voitures et des soldats, tandis que les filles reçoivent des poupées et des cuisines miniatures - une manière sournoise de faire comprendre que l'enfant appartient à ce monde. Heureusement, les mœurs évoluent peu à peu et l'on espère que nous pourrons envisager une ère plus tolérante, où les hommes pourront garder l'esprit plus ouvert. Alex Hirschi est une femme qui a toujours été moquée pour sa grande passion pour les voitures, une passion typiquement associée à la sphère masculine. Mais qu'y a-t-il de mal à ce qu'une femme aime les voitures ? Évidemment rien, et aujourd'hui Alex a pris sa revanche : elle est suivie par des millions de fans sur réseaux sociaux où elle parle de voitures !


Hirshi a 36 ans et a littéralement abandonné sa carrière de présentatrice radio pour se consacrer à sa véritable passion : les voitures. La réorientation professionnelle a été un succès, mais elle n'a pas été facile au début : Hirshi a été brimée et prise pour cible par l'industrie automobile, un secteur typiquement masculin, qui a tenté de l'intimider sur son chemin. A en juger par le nombre impressionnant de followers qu'elle a, ils n'ont pas pu l'arrêter ! Elle raconte :

En vivant à Dubaï, j'ai eu l'occasion de photographier des voitures vraiment étonnantes, donc mon intérêt a augmenté de manière significative. Je voulais vraiment partager ce que je voyais ici avec le monde entier et c'est comme ça que mon hobby a commencé et quand j'ai vu que tant d'autres personnes aimaient voir ces voitures autant que moi, j'ai commencé à le prendre plus au sérieux. J'ai abandonné ma carrière.

Hirshi a raconté ce qu'elle a ressenti en se lançant dans cette activité, que beaucoup considèrent comme presque exclusivement "masculine" :

Je me sentais énormément jugée dans ce domaine lorsque j'ai commencé. Mais je ne me suis pas seulement sentie jugée, j'ai été jugée. J'étais presque toujours la seule femme dans la salle lors des événements automobiles. Tout le monde chuchotait dès que j'entrais dans la pièce et j'ai été beaucoup malmenée en coulisses. Ce n'était pas amusant. Non seulement j'étais une femme jugée dans ce domaine, mais j'étais aussi une femme qui n'était pas experte en voitures. Je parlais des voitures en termes simples pour que tous puissent comprendre et prendre part à ce monde.
Le monde de l'automobile a toujours été intimidateur. Je voulais le rendre accessible à d'autres personnes, mais cela a été un travail difficile au début.

Advertisement

Avec près de 70 millions de personnes qui la suivent sur les réseaux sociaux à ce jour, on peut dire que Hirshi a pris sa juste part de revanche sur l'industrie automobile !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci