Les paroles blessantes d'un enseignant la hantent encore après 17 ans, mais elle a un message à partager aujourd'hui - RegardeCetteVideo.fr
x
Les paroles blessantes d'un enseignant…
Il démissionne avec un préavis de deux semaines, mais le patron se venge en le licenciant sur-le-champ Ce chauffeur de taxi offre des trajets gratuits aux parents qui emmènent leurs enfants à l'hôpital

Les paroles blessantes d'un enseignant la hantent encore après 17 ans, mais elle a un message à partager aujourd'hui

15 Janvier 2022 • Par Baptiste
2.157
Advertisement

Les mots sont importants et peuvent blesser presque autant qu'un couteau, c'est pourquoi nous devrions toujours réfléchir à deux fois avant de faire des commentaires ou des jugements sur quelqu'un d'autre. On peut guérir d'une blessure, mais d'un traumatisme causé à un jeune âge, d'un commentaire désobligeant, c'est plus difficile : ces mots nous hanteront, très probablement, nous empêchant de vivre notre vie à 100%. Pourquoi devons-nous supporter ça ? Si nous étions tous plus gentils les uns envers les autres, le problème serait déjà limité.

Elyse Myers sait ce que c'est que de recevoir un commentaire désagréable pendant ses années d'école. Elle a raconté qu'un professeur remplaçant de l'époque l'avait découragée par un commentaire négatif sur son apparence. Pour une fille qui rêvait d'être une pom-pom girl, c'était horrible de devoir vivre avec le jugement de cet inconnu.


Ce n'est pas un secret qu'à l'école, Elyse Myers était un peu "grassouillette" - elle l'admet elle-même dans son histoire - mais cela ne signifiait pas qu'elle ne pouvait pas rêver et essayer de devenir pom-pom girl. Elle ne se souciait pas vraiment de son poids parce qu'elle se sentait en paix avec elle-même, mais tout le monde autour d'elle semblait toujours prêt à lui rappeler à quel point elle était "plus grosse" que les autres enfants. À l'époque, aucun adulte ne lui avait appris à aimer son corps, mais elle n'avait pas l'intention de renoncer à son rêve de devenir pom-pom girl. Qui a dit que son corps était un obstacle ? Un jour, un professeur remplaçant a détruit son rêve.

"Un professeur remplaçant m'a entendue dire à mes amis combien je voulais être une pom-pom girl un jour, raconte Elys, et il a manifestement ressenti le besoin de venir me voir et de me dire : "Je dois te sauver de toi-même. Tu serais bien mieux en tant que porte-drapeau, dans la fanfare ou dans la lutte, mais je ne te vois pas dans une tenue de pom-pom girl". Et voilà comment un parfait inconnu, censé être un enseignant de profession, a réussi à détruire le rêve d'une petite fille. Les enseignants, et plus généralement tous les adultes, doivent peser les mots qu'ils choisissent d'utiliser avec les élèves et les enfants. Elys n'avait que 11 ans lorsque ce professeur remplaçant s'est permis d'intervenir devant ses amis pour ridiculiser son corps, et ce n'est qu'aujourd'hui, 17 ans plus tard, que la jeune fille réalise la gravité de la situation. Et aussi à quel point ces mots ont affecté négativement sa vie.

Advertisement

On ne sait jamais dans quelle mesure un enfant sera marqué par les paroles d'un adulte, mais il est certain que les parents et les enseignants ont des rôles trop importants pour qu'ils puissent parler à la légère. L'apparence est un sujet très sensible qui peut facilement conduire à l'insécurité et à l'instabilité de l'enfant en grandissant, ce qui contribuera à faire de lui un adulte avec des "complexes".

Cependant, Elys a été pom-pom girl dans une pièce de théâtre à son école et a souligné à quel point elle se sentait incroyablement bien dans sa peau. Nous ne devrions laisser personne nous juger et nous dire ce que nous pouvons ou ne pouvons pas faire !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci