Une femme âgée se sent seule et appelle le numéro de la police : "Je veux juste parler un peu" - RegardeCetteVideo.fr
x
Une femme âgée se sent seule et appelle…
Il dédie son diplôme de droit à son père, un vendeur de rue qui a payé ses études (+VIDEO) Les beaux-parents offrent plus de cadeaux à la petite-fille biologique qu'à celle par alliance : ils sont éloignés de la famille

Une femme âgée se sent seule et appelle le numéro de la police : "Je veux juste parler un peu"

01 Janvier 2022 • Par Baptiste
2.674
Advertisement

S'il y a quelque chose de vraiment précieux dans la vie, ce sont les leçons que nous apprenons des personnes qui nous ont vus naître, grandir et devenir adultes ; nous faisons évidemment référence aux leçons que nos mères, pères et grands-parents nous ont données au fil des ans. Les grands-parents, en particulier, sont considérés par de nombreux petits-enfants comme de véritables "deuxièmes parents". Il est toutefois regrettable qu'au fil des ans, lorsque les enfants et les petits-enfants grandissent, nos chers chefs de famille âgés finissent par se retrouver seuls et souffrent énormément de solitude...

via: Ansa

Combien de fois avons-nous entendu l'histoire de grands-mères et de grands-pères qui ont été abandonnés à leur sort par leurs enfants et petits-enfants adultes qui ont eux-mêmes fondé une famille et quitté leur ville natale ? Malheureusement, le problème social de la solitude de nos personnes âgées est un problème énorme qui doit être résolu le plus rapidement possible et qui doit être compris et non sous-estimé. Prenons l'exemple de cette grand-mère de 80 ans du nord de l'Italie qui, saisie par la souffrance intérieure de la solitude, a appelé le 112 (le numéro permettant de contacter les Carabinieri, la police locale) et leur a dit qu'elle était en mauvaise santé et très seule.

Rapidement, une patrouille envoyée par le maréchal est arrivée chez la femme et a réalisé ce qu'elle souhaitait à ce moment-là : parler simplement à quelqu'un, ne pas être seule dans la maison, ne pas avoir le sentiment d'être abandonnée en permanence...

Pendant quelques heures, les carabiniers ont passé du temps avec la femme de 80 ans, discutant de choses et d'autres, lui tenant simplement compagnie. On a alors découvert que la grand-mère italienne avait des enfants qui vivaient en dehors de la ville et loin d'elle, qu'elle avait des voisins qui l'aidaient pour les petites choses et une aide soignante qui s'occupait d'elle quelques heures par jour.

Mais plus probablement, cette octogénaire se sentait seule depuis trop longtemps, peut-être avait-elle le sentiment d'avoir été abandonnée par ses enfants, qui vivaient désormais loin de chez elle, et cherchait simplement un peu de réconfort. Combien de grands-mères et de grands-pères se retrouvent dans cette situation délicate ?

Pourquoi ne les appelons-nous pas plus souvent ou ne leur rendons-nous pas visite quand nous le pouvons ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci