Elle adopte 4 enfants dont la couleur de peau est différente de la sienne : "Peu importe ce que l'on me dit, je suis leur maman" - RegardeCetteVideo.fr
x
Elle adopte 4 enfants dont la couleur…
Un employé se transforme en Un père épuisé brûle les

Elle adopte 4 enfants dont la couleur de peau est différente de la sienne : "Peu importe ce que l'on me dit, je suis leur maman"

07 Décembre 2021 • Par Baptiste
19.429
Advertisement

Pour toutes ces familles qui ont eu la chance et la bénédiction de pouvoir adopter un ou plusieurs enfants en difficulté et en quête de chaleur et d'affection, nous disons merci. Que vous soyez une maman ou un papa célibataire ou un couple qui n'a pas pu avoir d'enfants naturellement, vous avez donné un rêve à ces enfants qui ont connu une enfance et une adolescence difficiles, en leur faisant ressentir ce que signifie être entouré de l'amour d'une famille. L'histoire d'Ashley Dorsey s'inscrit parfaitement dans ce contexte.

Ashley est une femme altruiste qui a décidé d'adopter quatre enfants dans sa vie et de leur donner la possibilité de recevoir l'affection et l'amour qu'ils méritaient depuis longtemps. Elle nous raconte son extraordinaire parcours personnel de maman :

Mon parcours d'adoption a commencé lorsque j'avais 28 ans. Ma meilleure amie du lycée avait des problèmes financiers et m'a demandé de m'occuper de ses deux fils qui avaient 6 et 10 ans à l'époque. Je les appellerai Shadow et Sidekick. Ils sont venus vivre avec moi, et je suis donc devenue une maman à plein temps. Notre dynamique familiale a soudainement changé et je suis devenue leur figure maternelle à plein temps. Au bout de trois mois environ, j'étais terrifiée à l'idée qu'ils soient placés en famille d'accueil. Mon partenaire et moi avons donc examiné ce que je devais faire pour devenir officiellement une famille d'accueil pour ces deux garçons que j'aimais tant.

Mon partenaire et moi avons décidé de suivre des cours de parent d'accueil. Nous avons commencé et terminé les cours en deux mois. Notre profil familial a été enregistré et nous savions que l'ethnicité ou la couleur de la peau n'avaient pas d'importance. Sidekick était le grand frère et il nous a donné beaucoup de travail. Il était un protecteur et un gros nounours. Pendant que nous attendions la demande de placement en famille d'accueil, mon amie s'est sentie prête à ce que ses enfants retournent chez eux ; Shadow voulait rentrer chez elle, tandis que Sidekick a décidé de rester avec nous, rendant visite à sa mère et à son frère le week-end.

Le vendredi 20 janvier 2017, vers 16 heures, un message est arrivé de notre spécialiste des licences d'adoption. Il s'agissait d'une fillette de 2 ans qui vivait avec un membre de sa famille hors de l'État, mais le dossier était renvoyé en Floride. Elle était en famille d'accueil depuis l'âge de 10 mois. Elle vivait avec un membre de la famille, mais ça ne marchait pas. Je m'en souviens comme si c'était hier, j'étais si nerveuse, à la fin d'une très longue semaine de travail, finalement à 2 heures du matin nous avons entendu frapper à la porte et elle était là, emmitouflée et endormie.

Elle a pleuré pendant une heure et mon ex l'a bercée jusqu'à ce qu'elle puisse s'endormir. J'avais peur, tellement peur. Je me demandais si elle savait parler, si elle était propre, je ne savais rien. Je lui ai demandé si elle voulait un petit-déjeuner et je lui ai fait des céréales. Elle n'a rien mangé et j'étais un peu inquiète. J'ai mis un film et elle a commencé à parler. Elle a parlé, beaucoup parlé et ne s'est pas arrêtée. Elle était douce, elle était belle, elle était la "Belle au bois dormant". Nous sommes montés dans la voiture et elle a immédiatement demandé si nous allions à Walmart. J'ai dit non, mais je lui ai demandé si elle aimait Walmart. Elle a dit "oui ! J'aime bien Walmart". Nous sommes donc allées faire des courses et j'espérais que pendant qu'elle était au supermarché, elle verrait quelque chose qu'elle aurait envie de manger. Et me voici, une maman noire avec un enfant blanc dans un magasin, essayant de trouver quelque chose à manger, et tout le monde nous regarde, mais je m'en fichais...

Advertisement

Après avoir lu son dossier, j'ai découvert qu'elle avait deux frères. J'ai demandé qu'ils soient transférés avec nous pour la rejoindre. Et c'est ainsi que, même si nous savions que ce ne serait qu'une situation temporaire et que je n'avais que ces enfants en famille d'accueil, ils retourneraient bientôt dans leur famille. La première visite avec eux s'est bien passée et j'ai établi une relation avec leurs parents, leur envoyant des e-mails et rencontrant même la famille élargie. En février, nous voyions de moins en moins les parents lors des visites et ils avaient cessé de faire ce qu'ils étaient censés faire pour que leurs enfants puissent leur être rendus en toute sécurité. Il est devenu très évident que l'aîné était très mal à l'aise avec ses frères et sœurs, il semblait détaché d'eux, il voulait rentrer chez lui auprès de ses vrais parents. Tout cela ne s'est malheureusement pas produit, mais j'ai finalement pu adopter la "Belle au bois dormant" et Boss, son grand frère.

Ils portaient enfin mon nom de famille, ils étaient mes enfants à tous points de vue et selon la loi, et je ne me doutais absolument pas que le destin jouerait à nouveau un rôle majeur. Un jour, le ministère de l'Enfance et des Familles m'a dit que la sœur biologique de mes deux derniers enfants adoptés était née depuis un jour et cherchait un foyer, et j'ai immédiatement dit oui ! Aujourd'hui, je suis mère de quatre enfants dont la couleur de peau est différente de la mienne, mais je me moque qu'ils ne soient pas sortis de mon ventre - je suis leur mère, à tous points de vue !"

Une histoire extraordinaire, n'est-ce pas ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci