Il pousse le fauteuil roulant de sa mère pendant toute la durée du marathon et bat le record du monde - RegardeCetteVideo.fr
x
Il pousse le fauteuil roulant de sa…
Un Père Noël anonyme a fait don d'une camionnette et de 10 000 dollars à un couple en difficulté ayant 12 enfants Lionel Messi et son épouse ont fait don d'une paire de lunettes technologiques à un supporter malvoyant : il peut désormais lire

Il pousse le fauteuil roulant de sa mère pendant toute la durée du marathon et bat le record du monde

26 Novembre 2021 • Par Baptiste
1.525
Advertisement

Cela semble impossible, mais Eric Domingo Roldán a parcouru les 42 kilomètres standard du marathon de Barcelone en 2 heures 53 minutes et 28 secondes, établissant ainsi un nouveau record du monde, mais... il l'a fait en poussant le fauteuil roulant sur lequel sa mère, qui souffre de sclérose en plaques, était assise pendant tout le trajet ! Cet exploit était destiné à collecter des fonds pour la recherche sur cette terrible maladie génétique, mais il est devenu une épopée, un geste héroïque.

Après trois étages d'escaliers, nous sommes nombreux à être essoufflés. Imaginez donc être tellement bien entraîné que vous pouvez terminer un marathon de 42 kilomètres en moins de trois heures. Cela signifie courir un kilomètre en 4 minutes et quelques secondes, de manière constante. Si l'on considère que les trottinettes électriques ne peuvent pas aller plus vite que 20 km/h, on a une idée de l'effort et de la vitesse que cela implique.

Une telle réalisation serait extraordinaire et digne d'être mentionnée en soi, mais pour Eric Domingo Roldán, ce n'était pas suffisant. Aussi incroyable que cela puisse paraître, ce coureur amateur a réalisé un record du monde au marathon de Barcelone en poussant un fauteuil roulant dans lequel était assise sa mère, qui souffre de sclérose en plaques. La mère Silvia souffre depuis 17 ans de cette maladie neurodégénérative qui attaque et affecte le système nerveux central et l'oblige à vivre en fauteuil roulant.

Eric est un coureur passionné, et chaque année il parcourt le monde comme tous les amateurs de course à pied pour participer aux courses les plus exigeantes. Il y a quelques années, cependant, il s'est mis à courir pour plaisanter, en poussant sa mère dans son fauteuil roulant.

Ce qui n'était au départ qu'un "jeu" destiné à distraire la femme malade, a rapidement allumé une ampoule dans l'esprit de ce coureur amateur. Pourquoi ne pas transformer son effort en une sorte de campagne de promotion pour tous ceux qui sont touchés par ce terrible syndrome ?

Sa course à pied deviendra un moyen de contribuer à la science, et sa volonté d'aller un peu plus loin - d'abord le jeu, puis des courses plus courtes jusqu'à arriver au marathon et au record mondial Guinness - sera sa façon de sensibiliser le monde à cette maladie.

Advertisement

Ils sont partis devant tout le monde, même devant les athlètes d'élite, et ont couru les 7-8 premiers kilomètres seuls, avec la route dégagée devant eux. Quarante-deux kilomètres et cent quatre-vingt-quinze mètres plus tard, Eric et Silvia y sont parvenus. Ils ont franchi la ligne d'arrivée plus vite que quiconque n'avait jamais réussi à le faire auparavant : deux heures, cinquante-trois minutes et vingt-huit secondes.

Ils l'ont fait sous les applaudissements de toute la ville de Barcelone, massée sur les barrières pour voir deux nouvelles stars unies dans la lutte contre un syndrome terrible et, à ce jour, incurable.

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci