"Je refuse de garder les enfants de ma sœur en permanence" : les propos d'une femme suscitent le débat - RegardeCetteVideo.fr
x
"Je refuse de garder les enfants de…
Il se gare dans une zone de stationnement interdit et bloque le camion à ordures : les résidents se vengent Des ex-petits amis se retrouvent après 20 ans le jour de la Saint-Valentin : ils sont désormais inséparables

"Je refuse de garder les enfants de ma sœur en permanence" : les propos d'une femme suscitent le débat

05 Septembre 2021 • Par Baptiste
3.643
Advertisement

Aimer les enfants est une chose, mais devoir les garder parce que sa mère est toujours absente pour une raison ou une autre est une autre histoire. Personne ne doute de l'affection qu'une tante peut éprouver pour ses neveux et nièces, après tout ils sont le fruit de l'amour et du désir maternel de sa sœur ou de son frère, mais il est toujours bon de maintenir les bonnes distances et les limites appropriées entre les différentes unités familiales, dans la mesure du possible. Une situation désagréable dans laquelle s'est retrouvée une femme qui a voulu raconter son expérience sur le web.

La femme anonyme a publié ses pensées sur Reddit, où elle a demandé le soutien psychologique des utilisateurs pour comprendre si elle était la mauvaise dans toute cette histoire ou si elle avait au moins un peu raison. Voici son histoire :

J'ai une sœur qui a six enfants, tous âgés de moins de dix ans. Elle est une mère célibataire et s'occupe seule de tous ses enfants, avec peu de soutien de la part des différents pères. Malgré tout cela, elle travaille dur pour subvenir à leurs besoins. Cependant, comme elle doit travailler, elle ne peut pas les surveiller 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et demande souvent à sa famille et à ses amis de les garder pour elle pendant son absence. Je n'ai pas de problèmes avec les enfants ou autre chose du genre, mais je suis très anxieuse quand je suis en leur présence. C'est difficile de s'occuper d'enfants de moins de 10 ans et je panique souvent quand je suis en leur présence.

J'ai gardé ses six enfants en même temps dans le passé malgré mes propres problèmes, mais à cause de toutes les choses dont ils avaient besoin et de la pression familiale, j'ai fini par avoir une crise de panique qui s'est terminée par une perte de connaissance. Ma sœur et les autres membres de la famille sont conscients de mon anxiété vis-à-vis des enfants et pour cette raison ne me demandent pas de faire du baby-sitting !

La femme a poursuivi :

Ma sœur se rend à un mariage le week-end prochain et prend quelques jours de congé pour ce faire. Elle a demandé à de nombreuses personnes de garder ses enfants, mais personne ne peut ou ne veut garder ses enfants. Aujourd'hui, ma sœur est venue me voir et m'a demandé si je voulais bien les garder pour le week-end. Je lui ai dit que j'étais désolée, mais que je ne pouvais pas. Elle a commencé à se fâcher contre moi et m'a demandé pourquoi. Je lui ai rappelé ce qui s'était passé la dernière fois que j'avais gardé ses enfants et mon anxiété à leur sujet. Elle s'est mise en colère et m'a dit : "C'était il y a un an ! Je ne pense même pas que tu aies peur d'eux, tu n'en as juste pas envie !"

Je lui ai dit qu'un, je n'ai pas peur d'eux, je me sens juste dépassée et anxieuse à cause de leurs besoins et de leurs comportements (je dois aussi mentionner que ses enfants ne sont pas des plus calmes, ce qui les rend plus difficiles à contrôler). Je lui ai aussi rappelé que je m'étais évanoui la dernière fois et lui ai suggéré de prendre une baby-sitter pour le week-end.

C'est là qu'elle a commencé à s'énerver et à élever la voix vers moi, en disant "Est-ce qu'on dirait que j'ai de l'argent pour une baby-sitter ?! C'est pour ça que je te contacte !" Je lui ai dit que j'étais désolée, mais que la réponse était non. Je lui ai également dit que si l'argent était un problème, je pouvais l'aider à payer une baby-sitter. Elle a quitté ma maison sans un mot, même si j'essayais encore de lui parler. Que pensez-vous que je doive faire ?

La plupart des internautes se sont évidemment rangés du côté de la femme qui a raconté l'histoire, mais qu'en est-il de vous ? A qui donnez-vous raison dans cette situation familiale délicate ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci