Un agriculteur ne trouve aucun travailleur prêt à récolter ses agrumes et perd une récolte de 50 millions de dollars - RegardeCetteVideo.fr
x
Un agriculteur ne trouve aucun travailleur…
Il publie une annonce en ligne pour aider sa mère à trouver un emploi : après 48 heures, des centaines de propositions arrivent

Un agriculteur ne trouve aucun travailleur prêt à récolter ses agrumes et perd une récolte de 50 millions de dollars

30 Juillet 2021 • Par Baptiste
2.938
Advertisement

Il n'a jamais été facile ou simple pour un jeune d'entrer dans le monde du travail, pour une raison ou une autre, et de nos jours, cela semble avoir empiré. Dans de nombreux pays, la pandémie de Covid-19 a encore réduit les options disponibles pour les futurs employés, qui acceptent des conditions défavorables pour gagner leur vie. Ce qui est surprenant, en revanche, c'est lorsqu'un entrepreneur cherche du personnel et ne trouve pas une seule âme pour travailler sur son projet. Comment se fait-il qu'il y ait une telle "faim" de travail et que, dans le même temps, ces divergences apparaissent ? Les raisons peuvent être variées, bien sûr, à commencer par le salaire offert par l'entreprise. Un agriculteur du nom de Ricardo Range accuse cependant les subventions gouvernementales d'être trop compétitives par rapport aux salaires offerts sur le marché : il a perdu une récolte de 50 millions de dollars parce qu'il n'a pas pu trouver de main-d'œuvre.

via: La Nacion

Un agriculteur d'Eldorado, dans la province de Misiones, en Argentine, était dépité lorsqu'il a découvert qu'il avait jeté toute une récolte de 1,5 million de kilos de citrons et de 200 000 kilos d'oranges parce qu'il ne trouvait personne désireux de travailler et de participer à la récolte des agrumes. Pour lui, le préjudice économique est considérable : 50 millions de dollars jetés par les fenêtres !

Selon Ricardo et ses collègues, le travail saisonnier tel que la cueillette des agrumes est devenu méprisé en raison des primes gouvernementales dont bénéficient de nombreux chômeurs. En d'autres termes, les chômeurs gagneraient plus avec ces subventions qu'avec le travail manuel

Lorsqu'une personne est embauchée, a expliqué Ricardo, elle perd complètement l'argent de l'État et doit attendre longtemps pour demander à nouveau la même aide une fois le travail saisonnier terminé. En un mot, Ricardo, et ceux qui, comme lui, dépendent fortement de la main-d'œuvre saisonnière, accusent l'État de décourager les candidats potentiels à travailler avec eux. Il existe certainement dans le monde des chômeurs paresseux qui pensent pouvoir s'en tirer par leur ruse, mais il existe aussi de nombreux cas d'exploitation, où la responsabilité incombe principalement aux employeurs. Dans le cas de Ricardo Range, tout ce que nous savons, c'est qu'il n'a pas pu récolter les fruits de son travail pour l'année en cours. Quel est votre avis sur la question ? Dites-le nous dans les commentaires !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci