x
Enfant, il n'avait pas d'argent pour…
Sa petite-fille organise un anniversaire de conte de fées : cette grand-mère fête ses 90 ans vêtue comme une princesse Ils trouvent deux boîtes cachées en rénovant leur maison et découvrent une fortune de 45 000 $

Enfant, il n'avait pas d'argent pour acheter du pain : aujourd'hui, il est propriétaire d'une boulangerie florissante

09 Août 2021 • Par Baptiste
1.894
Advertisement

Certaines histoires sont comme des pilules d'espoir ; les écouter peut nous aider à des moments où nos rêves tant désirés semblent à des années-lumière. Si vous avez besoin d'un peu d'encouragement, l'histoire de l'entrepreneur Carlos Ferreira da Rocha est faite pour vous !

Carlos est né dans une famille très pauvre à Xapuri, une petite ville du Brésil. Pendant son enfance, sa famille a souvent souffert de la faim, à tel point que parfois, ils n'avaient même pas assez d'argent pour manger. La situation ne s'est pas améliorée pendant son adolescence : Carlos passait beaucoup de temps à regarder par les fenêtres des boulangeries, rêvant d'un morceau de pain qu'il ne pouvait pas se permettre d'acheter.


À 18 ans, devenu un adulte avec une valise pleine de rêves, Carlos s'envole pour São Paulo, convaincu que la capitale lui offrira plus d'opportunités pour s'épanouir. Désireux de se racheter d'une vie de pauvreté, Carlos, qui aime le monde culinaire depuis l'enfance, décide d'obtenir un diplôme en gastronomie et d'ouvrir un jour sa propre entreprise.

Pour payer ses études, il a travaillé dans une boulangerie, nettoyant les machines et tout le matériel, puis est devenu le gérant de la boulangerie. Malgré des études difficiles, Carlos a réussi à obtenir un diplôme et deux spécialisations dans ce domaine.

En 2015, toujours pas satisfait de son poste, le futur entrepreneur décide de mettre en œuvre une idée géniale ! À l'époque, il n'y avait pas de fabrique de pain dans la région, ce qui obligeait les supermarchés à produire leur propre pain. Réalisant cela, Carlos a décidé d'ouvrir la première usine de pain, qu'il a nommée Acrepan !

Il a choisi le bâtiment d'un ami, qui était auparavant une boulangerie, comme emplacement. Ayant dépensé jusqu'à son dernier centime pour ouvrir son entreprise, Carlos n'a pas pu payer le loyer pendant 11 mois et s'est endetté. Cependant, lorsque son activité a commencé à porter ses fruits, son ami a décidé de l'aider et d'éliminer la dette des mois précédents.

Advertisement

Il y avait initialement cinq produits : le pain en tranches, le pain pour hot-dogs, le pain pour hamburgers, le pain complet et le pain aux douze céréales. La particularité de l'entreprise était son emballage artisanal : les produits étaient emballés dans du plastique transparent et le nom de la marque était un autocollant, réalisé par une imprimerie locale.

Après avoir décidé de collaborer avec les boulangeries artisanales de la région, Carlos a profité de la pandémie et a mis environ six mois pour créer le meilleur pain brioché du marché, avec un grand succès. Aujourd'hui, bien qu'Acrepan soit déjà un énorme succès, Carlos n'a pas l'intention de s'arrêter : son objectif est de rendre sa marque célèbre dans tout le Brésil.

Qui aurait cru qu'un petit garçon qui rêvait de manger un simple morceau de pain serait aujourd'hui l'un des plus importants entrepreneurs du Brésil ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci