Un agriculteur refuse de vendre sa terre et travaille désormais son champ entouré de maisons et de bâtiments - RegardeCetteVideo.fr
x
Un agriculteur refuse de vendre sa terre…
Une maman se fait expulser d'un parc d'attractions pour avoir allaité son bébé sur un banc Il publie une annonce en ligne pour aider sa mère à trouver un emploi : après 48 heures, des centaines de propositions arrivent

Un agriculteur refuse de vendre sa terre et travaille désormais son champ entouré de maisons et de bâtiments

31 Juillet 2021 • Par Baptiste
12.427
Advertisement

Comme une fleur au milieu de l'asphalte, la terre de cet homme se détache parmi les bâtiments d'une ville industrialisée. Aujourd'hui, nous voulons vous raconter l'histoire de Michal Myslowski et de son grand amour pour sa terre. Michal est un agriculteur polonais de Lublin, la neuvième plus grande ville de Pologne. Contrairement aux autres agriculteurs de sa région, il ne s'est jamais laissé convaincre par les offres alléchantes des promoteurs qui voulaient acheter ses terres afin de poursuivre la construction de bâtiments, qui avait commencé autour d'elles des années plus tôt.

Ne comprenant pas l'affection profonde qui le lie à ses hectares de terre, certains ont jugé négativement le choix de Michal, le qualifiant de "fou" pour ne pas avoir profité des offres exceptionnelles qui lui étaient présentées. Des phrases telles que "tôt ou tard, tu le regretteras" étaient à l'ordre du jour, mais contre toute attente, Michal n'a jamais changé d'avis.

Son entêtement a fait que sa terre, le seul espace naturel au milieu de tant de développement, a créé un paysage curieux, un mélange de modernité et d'antiquité, comme les deux faces d'une même pièce. Les immeubles entourés de rues animées, d'entreprises et de centres commerciaux à la mode ne semblent pas affecter la tranquillité d'esprit de Michal, qui continue à cultiver son colza sur sa moissonneuse-batteuse.

Les riverains, qui savent à quel point Michal a besoin de travailler, ne semblent pas être dérangés par le bruit des machines agricoles. Au contraire, les habitants aiment regarder par la fenêtre et se détendre dans le petit espace vert qui se détache de la grisaille de la ville. Le terrain est également très apprécié des enfants, qui attendent chaque année avec impatience la récolte.

La parcelle de Michal est une bouffée d'air frais pour les passants, qui aiment s'arrêter et l'immortaliser par des photos et des vidéos lors de leurs déplacements dans la ville et les poster sur les réseaux sociaux. Les photos ont fait le tour du web, suscitant l'intérêt des médias locaux qui ont contribué à diffuser cette histoire d'amour et de sacrifice. De nombreux commentaires positifs ont également été formulés par les internautes, dont certains ont déclaré qu'ils préféraient de loin respirer cette atmosphère magique plutôt que celle, déprimante, dans laquelle ils sont contraints de vivre.

Advertisement

Michal aurait pu s'adapter à un monde en mutation en vendant ses terres pour s'enrichir et investir dans quelque chose de nouveau. En faisant le contraire, il a montré que parfois aller à contre-courant peut être le bon choix !

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci