À 88 ans, elle arrive encore à grimper aux arbres pour cueillir des fruits et les vendre à son village - RegardeCetteVideo.fr
x
À 88 ans, elle arrive encore à grimper…
Il était pauvre et réduit à manger une fois par jour : aujourd'hui, c'est un homme qui a réussi et qui travaille à la NASA Elle donne naissance à son enfant, puis s'enferme chez elle avec une baby-sitter pour s'isoler de sa famille

À 88 ans, elle arrive encore à grimper aux arbres pour cueillir des fruits et les vendre à son village

06 Juillet 2021 • Par Baptiste
1.983
Advertisement

L'âge n'est qu'un chiffre si on a la volonté, la ténacité et la force intérieure de se sentir encore plein d'énergie, comme un adolescent. Bien sûr, la vieillesse n'est pas une promenade de santé pour tout le monde, mais nous sommes presque sûrs que l'histoire de cette incroyable grand-mère de 88 ans vous fera changer d'avis sur de nombreux préjugés qui entourent les vieux jours : et qui a dit que lorsqu'on est vieux, on n'est plus déterminé et énergique ?


C'est l'histoire de Demetria Euàn, une femme de 88 ans qui vit à Tizimin, dans la péninsule mexicaine du Yucatan. Elle a 88 ans et pourtant, elle a toujours le tempérament d'une lionne et parvient à faire des choses que certains jeunes ne sauraient pas faire. Elle est affectueusement appelée Dona Mechita par tous les habitants du village et est devenue une star à Tizimin, car elle ne fait rien d'autre que de grimper seule sur ses arbres pour cueillir des fruits.

Comme Demetria nous le raconte, elle est née et a grandi dans une famille pauvre qui vivait des récoltes de la terre et des fruits qui poussaient parmi les branches et les feuilles des arbres ; elle a toujours été habituée à grimper aux arbres, et n'a jamais cessé de grimper à ces arbustes pour récolter les richesses qui poussent au-dessus, même après l'âge vénérable de 88 ans !

Chaque matin, Demetria pose ses pieds sur le tronc de l'arbre, le dos droit contre le petit mur d'en face, et commence son ascension vers les branches et les feuilles d'abiu, un fruit typique d'Amérique du Sud dont Dona Mechita est particulièrement friande.

Advertisement

Quand elle cueille les fruits d'abiu, Demetria est heureuse et sûre d'elle, elle a toujours été habituée par ses parents à donner de la valeur à tout ce qui naît et pousse de la terre ; évidemment, la cueillette des abiu est aussi une source de revenue pour cette femme tenace, puisqu'elle vend ces fruits savoureux aux habitants de son village : "Ma mère a toujours été une travailleuse acharnée, elle se lève encore tous les jours à 5 heures du matin et commence à balayer le sol, à arroser, à nettoyer, à travailler sa terre, à ces moments-là, elle est une personne très heureuse !", a raconté l'une des filles de Demetria.

Bien que son mari soit décédé il y a dix ans, Demetria est entourée chaque jour de l'affection de deux de ses filles et de ses nombreux petits-enfants, qui la "gronde" tous les matins lorsqu'ils la voient grimper à l'aventure sur son arbre à abiu tant aimé : c'est sa raison de vivre depuis toujours, et ce sera encore le cas pendant longtemps.

Chère Demetria, vous avez peut-être 88 ans, mais vous êtes une véritable force de la nature !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci