Un couple porteur de nanisme a trois enfants, l'un d'eux est né avec une taille "standard" - RegardeCetteVideo.fr
x
Un couple porteur de nanisme a trois…
Elle est arrêtée par la police à cause d'un phare qui ne fonctionne pas, mais l'agent, au lieu de lui donner une amende, l'aide Un chauffeur trouve un sac abandonné dans le bus avec 18 000 € : il n'est récompensé que par 50 €

Un couple porteur de nanisme a trois enfants, l'un d'eux est né avec une taille "standard"

28 Juin 2021 • Par Baptiste
16.848
Advertisement

La diversité est un don rare qu'il faut préserver et cultiver à tout prix ; méfiez-vous de ceux qui vous diront que la "normalité" est la clé d'une vie sereine, souvent ceux que nous considérons comme "différents" cachent des histoires de résilience et de souffrance qui n'ont rien à voir avec nos vies ; malgré certaines différences, nous sommes tous égaux dans ce monde, et chacun d'entre nous dans sa diversité mérite respect, attention et affection.

via: Kidspot

De nombreuses personnes pensent que les personnes porteuses de nanisme ne peuvent pas concevoir d'enfants, ou que si elles en conçoivent, ceux-ci naîtront avec des malformations, resteront de très petite taille ou ne grandiront jamais comme les personnes dites "dans la norme", mais la réalité est tout autre. Faites la connaissance de Charli Worgan, une Australienne porteuse d'achondroplasie (une forme de nanisme) qui s'est mariée en 2012 avec Cullen Adams, un garçon atteint de dysplasie achromique qui ne permet pas à son corps de grandir en taille.

Lorsque le couple s'est marié, il savait très bien que pour concevoir un enfant, il risquait d'être confronté à certaines embûches : les éventuels enfants naîtraient-ils tous en bonne santé ? Seraient-ils également porteurs de l'un des syndromes dont souffraient leur père et leur mère ? Finalement, malgré des années d'hésitation, Charli est tombée enceinte pour la première fois en 2015, non sans quelques inquiétudes également alimentées par les médecins qui la suivaient : "Comme la petite taille de Cullen et la mienne sont causées par des anomalies génétiques différentes, il y a en gros quatre possibilités : notre enfant pourrait être de taille standard ou naître avec mon achondroplasie ou la dysplasie achromique de Cullen. Il y a aussi la possibilité de développer les deux défauts, ce qui signifie qu'il ne survivrait pas longtemps après la naissance..."

Advertisement

Mais heureusement, la première grossesse s'est bien passée, l'aînée s'appelle Tilba et a hérité du "défaut génétique" de l'achondroplasie maternelle ; puis la petite Tilba a été suivie de deux autres enfants ; le suivant est arrivé en 2018 et s'appelle Tully, une petite fille joyeuse et pleine de joie de vivre qui a hérité de l'anomalie génétique de son papa. Mais tout cela n'était toujours pas suffisant pour la famille Adams.

Peu après, Charli est tombée enceinte une troisième fois en 2020. Cette fois, elle a eu un petit garçon nommé Rip ; contrairement à ses deux sœurs, il n'est né sans achondroplasie ni dysplasie achromique : il grandira avec une taille définie comme "standard".

Bien sûr, Charli et Cullen étaient aux anges là encore : "Je suis tellement heureuse d'être à nouveau enceinte. Je suis aussi infiniment reconnaissante d'avoir eu de la chance à chaque fois avec mes enfants, en raison des risques génétiques qui auraient pu survenir. J'ai le sentiment que ce bébé me donnera la satisfaction ultime car maintenant notre famille est enfin complète !"

Non seulement la famille Adams est maintenant au complet, mais elle semble très unie et parfaite dans son unicité : vous êtes vraiment beaux !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci