"Je ne supportais plus le son de sa voix" : les mots d'une maman épuisée suscitent le débat - RegardeCetteVideo.fr
x
"Je ne supportais plus le son de sa…
Un policier généreux vient en aide à un homme de 92 ans expulsé d'une banque parce que sa carte d'identité avait expiré Une étudiante rend hommage à ses parents en prenant des photos de remise de diplôme dans les champs où travaille sa famille

"Je ne supportais plus le son de sa voix" : les mots d'une maman épuisée suscitent le débat

18 Juin 2021 • Par Baptiste
2.733
Advertisement

Nous vous avons déjà expliqué par le passé comment la maternité peut être une arme à double tranchant pour les parents : d'un côté, c'est l'une des plus grandes bénédictions que Dame Nature a accordées aux êtres humains, de l'autre, élever, éduquer et prendre soin d'un ou plusieurs enfants n'est jamais facile. Nombreuses sont les mères qui ont eu recours à la psychothérapie ou aux réseaux sociaux pour tenter d'analyser leurs frustrations et leur fatigue physique et mentale après une longue journée au cours de laquelle elles ont sacrifié une grande partie de leur temps pour s'occuper de leurs enfants...

Beaucoup de ces appels à l'aide sont accueillis avec empathie et compréhension par les gens, tandis que d'autres accusent ces mères épuisées d'être négligentes envers leurs enfants et de manquer non seulement d'instinct maternel mais aussi d'esprit de sacrifice et de résignation. Malheureusement, ce n'est pas toujours aussi simple. L'écrivaine britannique Suka Nasrallah a raconté dans un post sur Facebook qu'il est parfois très difficile d'élever trois enfants, et que le travail de mère peut être épuisant, jusqu'à avoir presque l'impression de "détester" les enfants à la maison.

Voici les mots publiés par Suka qui ont le plus fait réfléchir les internautes : "67 fois. Il m'a appelé 67 fois pendant que je prenais une douche. En fait, j'ai commencé à compter à moitié, pour rester calme et ne pas crier, donc c'était probablement plus de 67 fois (...) 67 fois que je l'ai entendu crier "Maman" et frapper à la porte de la salle de bains, alors que je me détendais sous le jet d'eau chaude et que je me noyais dans mes larmes, parce que je ne supportais plus le son de sa voix et que je n'avais même pas la volonté de lui répondre."

Tout ce que voulait Suka, c'était 10 minutes pour elle, et sa réaction n'a certainement rien à voir avec l'amour sans bornes qu'elle éprouve pour ses trois enfants ; pourtant, être au bord de l'effondrement mental et physique n'est pas une condition facile à affronter pour une mère qui a le sentiment d'avoir tout sacrifié, peut-être même trop d'elle-même pour s'occuper de sa famille : "Tout ce que je voulais, c'était 10 minutes pour moi, mais c'était clairement beaucoup demander (...) 67 fois ce mot a résonné dans mes oreilles. C'est pourquoi les mères sont parfois si instables. C'est pourquoi nous nous couchons tard, sachant que nous le regretterons le lendemain matin. C'est pourquoi nous réagissons mal facilement. C'est pourquoi nous sommes si sensibles."

Advertisement

Le témoignage touchant de Suka nous montre une fois de plus à quel point le travail de mère est loin d'être facile : pouvoir concilier l'éducation des enfants avec le travail et l'espace personnel est un acte miraculeux qui se produit rarement dans la vie quotidienne. Souvent, ces mères occupées et épuisées ne sont pas comprises, et elles sont inévitablement montrées du doigt comme des femmes égoïstes, sans instinct maternel et sans volonté.

Mais la réalité est que ce n'est jamais vraiment le cas.

Si nous connaissons une mère qui a du mal à concilier sa vie privée et son espace personnel, tendons-lui la main, faisons-lui sentir notre solidarité et notre compréhension. Faites-leur comprendre qu'elles ne sont pas seules et que nous serons toujours là pour les soutenir.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci