Un policier héroïque intervient juste à temps pour sauver la vie d'un nourrisson qui risquait de suffoquer - RegardeCetteVideo.fr
x
Un policier héroïque intervient juste…
20 illusions d'optique qui ont réussi à embrouiller nos yeux à la perfection Une femme licenciée pour cause de grossesse : le tribunal lui donne raison et lui accorde une indemnité de 40 000 £

Un policier héroïque intervient juste à temps pour sauver la vie d'un nourrisson qui risquait de suffoquer

11 Juin 2021 • Par Baptiste
2.235
Advertisement

Le métier de policier peut présenter de nombreux dangers, en fonction des départements et des rôles au sein des forces de l'ordre. C'est un métier où l'on ne sait jamais ce qui peut nous arriver dans la journée, mais il faut être prêt à toute éventualité. Cody Hubbard, 23 ans, recrue de Pottsville, était de service le jour où une famille désespérée a contacté le seul numéro d'urgence américain, le 911, pour demander de l'aide : leur petit garçon, âgé de 3 semaines seulement, s'étouffait. L'agent Hubbard n'a pas perdu de temps et s'est précipité aussi vite que possible sur les lieux de l'incident. Malgré la pression, le jeune officier a rassemblé toute sa force et son expérience de père pour sauver le petit Grady de l'étouffement. Dieu merci, son intervention a été décisive et le petit bonhomme a pu respirer à nouveau.

Imaginez un parent voyant le visage de son enfant devenir violet : Joe et Katelin ont immédiatement appelé le numéro d'urgence, espérant que quelqu'un interviendrait rapidement pour aider leur petit Grady. La peur, malheureusement, peut nous paralyser dans ce genre de situation, alors qu'il est nécessaire de garder son calme. L'agent Hubbard est intervenu aussi vite que possible, prouvant ainsi qu'il pouvait faire la différence. L'officier a simplement tapoté le dos de Grady pour qu'il recrache le médicament qu'il avait dans la gorge, et lorsqu'il a recommencé à respirer et à pleurer, ce fut un moment de soulagement infini pour tout le monde.

image: Pottsville Arkansas Police Department

Tout s'est bien passé, mais l'officier Hubbard admet qu'en remontant dans la voiture, il a craqué : " Cela a été beau de voir comment ça s'est passé, mais mentalement, j'ai craqué. J'ai pleuré, même si c'étaient des larmes de joie." Nous ne pouvons pas imaginer la tension et la pression que le jeune policier et père a dû ressentir : la vie de cet enfant dépendait de lui, et s'il n'avait pas pu intervenir correctement, il aurait brisé l'existence de toute une famille. Les parents de Grady lui sont infiniment reconnaissants et le service de police de Pottsville (Arkansas) a également salué le travail de Hubbard : "En tant qu'officier, on ne sait jamais ce qui va se passer dans la journée, tout peut passer de 0 à 100 en un clin d'œil."

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci