Dans ce village, la moitié des maisons sont louées pour les vacances : une fois l'été terminé, il ne reste qu'un seul résident autochtone - RegardeCetteVideo.fr
x
Dans ce village, la moitié des maisons…
Une femme mystérieuse marche dans la rue, suivie par des chiens, des chats et des oiseaux : on dirait une scène sortie d'un conte de fées À 11 ans, il a déjà recyclé 1 million de canettes et de bouteilles en plastique : il veut faire de la planète un endroit meilleur

Dans ce village, la moitié des maisons sont louées pour les vacances : une fois l'été terminé, il ne reste qu'un seul résident autochtone

09 Juin 2021 • Par Baptiste
2.947
Advertisement

Lorsque, en été, nous nous rendons dans de petits villages de mer ou de montagne pour passer des vacances au frais et en toute détente, nous ne nous rendons pas compte à quel point nous aidons cette petite communauté de montagne ou de mer à relever son économie, à donner un coup de main à ses habitants qui attendent toute l'année l'arrivée du tourisme et la saison estivale pour conclure de bonnes affaires qui les couvriront économiquement pendant les mois restants...

via: BBC News
image: Geograph

En somme, si nous passons nos vacances dans un petit village pittoresque, nous faisons intrinsèquement une bonne action. Mais une fois la saison des vacances terminée, qui reste dans ce joli mais minuscule village ? Très peu de gens, très probablement. Par exemple, il existe un village de bord de mer pittoresque appelé Cwm-yr-Eglwys, sur la côte galloise du Pembrokeshire, qui est depuis quelques années une destination estivale pour de nombreux vacanciers vivant à l'intérieur des terres. Chaque année, pendant la saison chaude, les petites plages de Cwm se remplissent de personnes extérieures, qu'ils soient visiteurs ou locataires ; il y a même des familles qui ont acheté de vieilles maisons de bord de mer à des prix exorbitants, les ont rénovées et y passent quelques mois par an.

image: Geograph

Mais avec l'arrivée du mois de septembre, le petit village gallois se vide et il ne reste littéralement que trois personnes : le couple formé par Elizabeth et Harry Broughton, qui y résident depuis 1968 mais sont originaires du Lancashire, et Norman Thomas, le seul habitant natif qui vit encore à Cwm-yr-Eglwys et qui parle couramment le gaélique, une forme de langue maternelle qui, au fil des décennies, a été de plus en plus supplantée par l'anglais britannique courant.

Norman a déclaré : "Après l'été, il n'y a que trois maisons occupées en tout, et je suis toujours le seul autochtone. Par exemple, en hiver, tout est si sombre et froid, il n'y a presque personne. Dans la rue, on pourrait pratiquement conduire les yeux fermés, personne ne passe et personne ne traverse la rue !"

Advertisement

Norman explique qu'il y a quelques années, ce n'était pas comme ça dans ce village ; les gens vivaient de l'agriculture, il y avait beaucoup de parcelles de terre, les gens trouvaient du travail en s'occupant des vaches dans leurs fermes, produisant du lait et des fromages locaux ; aujourd'hui, il semble que la génération plus âgée a presque complètement disparu, tandis que les jeunes ont abandonné cet endroit préservé et sont partis vers les villes. Il ne reste plus que le bruit des touristes et des vacanciers qui viennent en été occuper les appartements qui sont pour la plupart devenus des résidences secondaires. Pendant les autres mois de l'année, ces dernières sont complètement vides.

L'histoire de Norman Thomas, le seul résident natif du village de Cwm-yr-Eglwys, nous rappelle combien il est important de ne pas oublier que le dépeuplement des petits villages est plus répandu qu'il n'y paraît en apparence ; peut-être ne suffit-il pas d'y apporter un peu d'argent pendant environ trois mois de l'année, mais d'essayer de valoriser ces lieux oubliés tous les jours de l'année !

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci