x
La mariée décide de prendre des photos…
Un garçon de 9 ans sauve une fille de 3 hommes qui voulaient l'enlever, faisant preuve d'un grand courage Un client n'apprécie pas que ce père célibataire amène sa fille au travail :

La mariée décide de prendre des photos de mariage sur un camion à ordures pour honorer le travail de son mari

27 Mai 2021 • Par Baptiste
3.303
Advertisement

Tous les emplois devraient être respectés et bien payés, en fonction du service qu'ils offrent. Malheureusement, de nos jours, les préjugés sur certains types d'emplois sont si profondément ancrés que leur perception a changé. Pour beaucoup de gens, être plombier, serveur ou éboueur signifie faire un travail subalterne : mais est-ce vraiment vrai ? Tout d'abord, les emplois subalternes n'existent pas, mais il y a tout au plus des emplois dévalorisants, à cause d'employeurs ignorants ou de collègues qui ont tendance à humilier leurs voisins. De plus, nombre de ces emplois considérés comme subalternes offrent des services essentiels aux citoyens. Pourquoi, alors, un agent de propreté urbaine devrait-il se sentir humilié de quelque manière que ce soit ? Quand Elisvânia a épousé son mari Luiz Alberto, elle a voulu crier au monde entier que l'amour de sa vie est éboueur et qu'elle est très fière de lui. C'est pourquoi la femme a organisé ses photos de mariage sur le camion à ordures de Luiz.


Chaque jour, Luiz Alberto nettoie sa ville : c'est son travail et cela lui permet de mettre du pain sur la table. C'est une profession qui a été méprisée à de nombreuses reprises par le passé, mais nous en dépendons tous car nous aimons voir notre ville aussi propre que possible. En fait, il n'y a absolument aucune raison de dévaloriser un métier comme celui d'éboueur ! Elisvânia, la compagne de Luiz Alberto, a eu une idée géniale : une séance photo pour son mariage sur le camion de son mari !

Elisvânia avait déjà décidé qu'elle ne voulait pas d'une photo de mariage classique, en robe blanche sur la plage ou dans une belle oasis de verdure, mais plutôt une séance photo sincère et authentique. Pour l'occasion, elle a choisi de faire l'éloge du travail de son partenaire et futur mari, qui parcourt chaque jour la ville dans un camion à ordures. Elle est très amoureuse de son mari et est également très fière de tout ce qu'il fait : "Je ne comprends pas comment on peut mépriser sa profession comme ça."

Advertisement

La mariée a déclaré : "Je cherchais des idées photographiques sur la façon de faire notre séance, parce que j'ai toujours voulu le faire et j'ai vu que beaucoup de gens rendent hommage aux professions, que ce soit celle de la fiancée ou du fiancé. C'est là que j'ai su que c'était le bon choix, aussi parce que le mariage était le même jour que son anniversaire."

Le camion, bien sûr, a été promptement lavé et nettoyé avant la séance photo de ces jeunes mariés. Les autres employés étaient heureux, car ce choix honore leur profession, trop souvent oubliée et maltraitée. Et pourtant, un éboueur travaille tous les jours, par n'importe quelle température et à des horaires plutôt difficiles : comment ne pas le respecter ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci