x
"Je ne suis pas stupide" : elle achète…
Il publie des photos dégoûtantes de la cuisine du restaurant où il travaille et est licencié sur-le-champ

"Je ne suis pas stupide" : elle achète une maison à côté d'une route très fréquentée et se plaint du bruit excessif des voitures

19 Avril 2021 • Par Baptiste
17.850
Advertisement

Que feriez-vous si vous achetiez la maison de vos rêves à un prix intéressant, dans un endroit stratégique et très pratique, mais à quelques mètres seulement d'une route à deux voies très fréquentée ? Choisiriez-vous de vivre dans un autre endroit plus calme et moins bruyant ou accepteriez-vous de relever le défi et d'y vivre ? Une Britannique a été particulièrement critiquée sur le web lorsqu'elle s'est plainte de la pollution sonore après avoir acheté une maison située à quelques mètres seulement d'une route très fréquentée : l'a-t-elle cherché ? Pas exactement...

via: The Sun UK

Jackie McCormack avait acheté cette maison pour seulement 350 000 £ et ne l'avait visitée qu'à des moments où la double voie A446 était peu fréquentée et relativement calme ; puis, au fil du temps, elle et son mari ont remarqué que la pollution sonore était vraiment bien supérieure aux niveaux autorisés ; beaucoup se sont demandés si la femme avait été naïve ou non, après tout c'était elle et son mari qui avaient choisi de vivre dans une grande maison à côté d'une double voie. Mais Jackie a affrimé à la presse qu'elle n'était pas aussi stupide que ce que l'on pensait d'elle...

 

La femme a déclaré que les véhicules circulant sur la route à deux voies n'étaient pas censés dépasser 85 décibels, comme l'exige la loi, mais grâce à la mesure réalisée avec son iPhone, elle a remarqué qu'au fur et à mesure que les camions et les poids lourds passaient, les décibels autorisés étaient largement dépassés : jusqu'à 120 décibels, plus que ce qui est autorisé ; un véritable cas de pollution sonore : "Je savais que c'était une route très fréquentée - il n'y a pas moyen de l'éviter. Je serais une imbécile si je ne pensais pas que c'est une route très fréquentée."

Aujourd'hui, elle et son mari demandent aux autorités locales d'abaisser la limite de vitesse sur la route, d'installer des barrières de sécurité pour protéger le jardin de leur maison des nuisances sonores et d'installer un radar pour améliorer leur situation et celle de leurs voisins à Coleshil, dans le Warwickshire britannique.

Advertisement

Bien que Jackie ait déclaré à plusieurs reprises qu'en raison du passage rapproché des voitures et des camions, elle doit souvent porter des boules Quiès lorsqu'elle se couche, elle ne baisse pas les bras et continue de se battre pour que la situation change tôt ou tard : "Je vais me battre bec et ongles pour résoudre ce problème. Je ne déménage pas d'ici, je ne peux pas déménager parce que personne n'achèterait cette maison !"

Bonne chance dans votre combat, Jackie !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci