À 17 ans, il harcelait son professeur, aujourd'hui il est obligé de le dédommager de 14 500 euros - RegardeCetteVideo.fr
x
À 17 ans, il harcelait son professeur,…
Une mère donne sa fille de 2 ans en adoption dès que le garçon qu'elle voulait est né : la famille entre dans une colère noire Un papa célibataire adopte une petite fille malade en phase terminale dont personne ne voulait : il l'a élevée avec beaucoup d'affection

À 17 ans, il harcelait son professeur, aujourd'hui il est obligé de le dédommager de 14 500 euros

10 Avril 2021 • Par Baptiste
1.523
Advertisement

Quand on parle de harcèlement, on pense immédiatement à une situation scolaire commune à de nombreux enfants et jeunes d'aujourd'hui : certains enfants plus âgés s'en prennent aux plus jeunes, ainsi qu'à ceux qu'ils considèrent comme "plus faibles". De tels actes sont malheureusement assez courants dans le milieu scolaire, mais pas seulement entre camarades et enfants de la même classe. Ces dernières années, le phénomène s'est étendu de manière exponentielle, au point que même les enseignants dans les écoles ne se sentent plus en sécurité. Il y a eu des épisodes, parfois graves, où des élèves ont délibérément harcelé leurs enseignants, démontrant un manque total de discipline et d'éducation de la part des parents qui, théoriquement, auraient dû les éduquer. L'épisode que nous allons vous raconter est un cas grave de harcèlement moral, qui a obligé un enseignant de Sondrio en Italie à changer de métier.

Les odieux épisodes de harcèlement à l'encontre d'un professeur de lycée se sont produits à Sondrio et concernaient un garçon qui n'avait alors que 17 ans. Le jeune homme insultait et menacait son professeur d'enseignement technique avec des cris et des bousculades. Des actes d'intimidation qui se sont souvent manifestés par de véritables attaques physiques, au cours desquelles le garçon a poussé l'enseignant et lui a arraché les feuilles de devoirs des mains. C'était en 2015 et, au moment des faits, des vidéos montrant ces scènes de violence gratuite étaient librement publiées sur Facebook. L'enseignant en question a été contraint de changer d'emploi après avoir subi de telles pressions. Aujourd'hui, cependant, ce garçon est majeur et doit répondre des accusations de violences et de menaces sur lesquelles la police postale a enquêté jusqu'à présent. Pour l'instant, le tribunal de Sondrio a établi que le garçon devra dédommager son professeur à hauteur de 14 500 euros, correspondant à des dommages moraux. En outre, il devra également être indemnisé pour les frais de justice.

 

Les parents du garçon avaient tenté de convaincre la victime d'accepter 10 000 euros, mais en vain. Rappelons que le juge peut également décider d'évaluer ce qui est arrivé à l'enseignant comme plus grave et, par conséquent, augmenter le montant de l'indemnisation.

Le plus surprenant, c'est que le garçon n'a jamais été renvoyé de l'école, alors que son comportement méritait bien plus qu'une suspension temporaire. Ce qui est certain, c'est que le jeune homme n'a jamais terminé ses études, ayant abandonné l'école plus tôt. Son ancien professeur, cependant, travaille maintenant au ministère du développement économique et, heureusement, a réussi à retrouver une vie normale.

Tags: EcoleHistoires
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci