En 40 ans, il a couru plus de 1 000 marathons avec son fils à mobilité réduite : il voulait le rendre heureux - RegardeCetteVideo.fr
x
En 40 ans, il a couru plus de 1 000…
Une mère célibataire sèche les cours pour s'occuper de sa fille ; sa professeure : Elle est quittée par son copain parce qu'elle est

En 40 ans, il a couru plus de 1 000 marathons avec son fils à mobilité réduite : il voulait le rendre heureux

30 Mars 2021 • Par Baptiste
2.606
Advertisement

Dick et Rick Hoyt formaient une équipe inséparable, dans la vie comme dans le sport. Tout a commencé en 1997 lorsque Rick a dit à son père Dick qu'il voulait participer à une course de charité pour un joueur de crosse qui était paralysé. Mais Rick a aussi un handicap : il s'agit d'une infirmité motrice cérébrale qui l'oblige à rester dans un fauteuil roulant et à communiquer par l'intermédiaire d'un ordinateur. Mais le père n'a jamais pensé à rendre son fils malheureux : il a voulu qu'ils puissent courir ensemble. Cette course a été la première d'une longue série et, malgré le fait qu'ils soient arrivés avant-derniers, celle-ci lui a donné une grande leçon.

Dick le poussait dans un fauteuil roulant de sport et Rick, à la fin de la course, lui a dit "Papa, quand je cours, j'ai l'impression que mon handicap disparaît". Le vent dans ses cheveux, la vitesse, le fait d'avoir d'autres personnes autour de lui pour faire la course donnaient au garçon l'impression de courir sur ses deux jambes.

À partir de ce moment, et après ces mots, Dick n'a jamais cessé de courir avec son fils et ils ont participé à plus de 1 000 courses, dont 32 marathons de Boston, en une quarantaine d'années. Ici, il ne suffisait pas de courir : il fallait aussi nager et faire du vélo. Dick l'allongeait dans un canot pneumatique lors des courses de natation et le portait sur un vélo à l'avant lors des courses cyclistes.

Advertisement

Les médecins étaient convaincus que Rick ne pourrait jamais avoir une vie normale, mais ses parents, Dick et Judy, ont tout fait pour réfuter les croyances des médecins : ils ont fait en sorte que leur fils puisse aller à l'école, participer à la vie de la communauté et faire du sport. Rick a pu communiquer, obtenir un diplôme d'éducateur spécialisé à l'université de Boston et a pu participer à de nombreux marathons.

Dick aurait couru davantage de marathons si son âge avancé ne l'avait pas empêché. Aujourd'hui, son père est parti et ses autres fils, Rob et Russ, se souviennent de lui comme d'un héros, un exemple de dévouement et de détermination. Dick a consacré sa vie à son fils et à son bonheur, mais pas seulement : il voulait être un exemple pour les "enfants à besoins particuliers" et leurs parents. Il voulait montrer qu'il est possible d'aider les enfants à vivre une vie aussi normale que possible, faite de joie, d'adrénaline, de compétition et de vent dans les cheveux.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci