Il a grandi dans une maison sans eau ni électricité : aujourd'hui, cet homme connaît sept langues et enseigne à Oxford - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Il a grandi dans une maison sans eau…
Elle doit se précipiter à l'hôpital pour sauver son fils mais se retrouve coincée dans les embouteillages : un inconnu lui propose de l'aider Un père met son fils à la porte car il est gay : la mère demande le divorce et soutient son fils à 100%

Il a grandi dans une maison sans eau ni électricité : aujourd'hui, cet homme connaît sept langues et enseigne à Oxford

04 Mars 2021 • Par Baptiste
2.838
Advertisement

Est-il possible, grâce à sa propre force et à son ambition, de surmonter l'adversité et de réussir à changer radicalement sa vie ? L'histoire de cet homme nous montre que c'est le cas. Esteban Cichello Hübner a grandi dans une humble maison à La Falda, en Argentine. Le sol était fait de terre battue et il n'y avait ni eau ni électricité. Malgré les conditions de pauvreté extrême, cet homme a réussi à apprendre sept langues et enseigne aujourd'hui dans l'une des plus prestigieuses universités du monde : l'université d'Oxford.

image: infobae

Quand Esteban était enfant, sa famille a connu de nombreuses difficultés : ses parents se sont séparés de façon brutale et traumatisante et il a dû déménager avec sa mère et son frère à Buenos Aires. La femme, nommée Ester, et ses enfants se sont installés dans une maison que la grand-mère du garçon avait achetée à crédit. C'était un espace très petit, sans murs, sans sols, avec un plafond en tôle, sans salle de bain, sans cuisine et sans chauffage. En bref, cet espace ne ressemblait pas exactement à une maison, mais c'était le seul endroit où la famille pouvait s'installer.

 

image: infobae

Après la mort tragique de la grand-mère maternelle d'Esteban, Ester a réussi à trouver du travail et la situation semblait s'améliorer. À seulement 9 ans, Esteban a obtenu son premier emploi et a commencé à aller à l'école. Le seul refuge pour le garçon, contraint de vivre dans des conditions aussi difficiles, était la lecture. Après avoir acquis un vocabulaire et écouté les chansons des disques de ses voisins, Esteban avait déjà appris l'anglais à l'adolescence. À l'âge de 16 ans, le garçon a commencé à travailler pour une entreprise allemande d'automatisation industrielle tout en poursuivant ses études. En 1987, il a obtenu son diplôme de fin d'études secondaires spécialisé en littérature et grâce à ses différents jobs, Esteban a commencé à voyager. Il est allé en Israël, a appris l'hébreu et s'est inscrit à l'université de Jérusalem pour étudier les relations internationales et les sciences politiques.

 

Advertisement
image: infobae

Lors d'un voyage en Grande-Bretagne, Esteban a commencé à rêver d'étudier à l'université d'Oxford. Il a donc postulé dans les meilleures universités et a reçu des réponses positives d'Oxford, de Cambridge, de Johns Hopkins et de Stanford. Mais pour entrer à l'université, il avait besoin d'argent. Pour cette raison, il est allé à Tokyo et là, il a commencé à travailler et à économiser de l'argent et, après un certain temps, il a obtenu une bourse d'études d'abord pour Cambridge et ensuite pour l'université de ses rêves : Oxford.

 

Esteban a réalisé ses rêves : il a obtenu un diplôme d'Oxford, a étudié à l'université de Salamanque en Espagne et a été professeur à l'université de Cambridge et n'a jamais cessé de voyager. Il a visité 80 pays, parle l'espagnol, l'anglais, le français, l'italien, le portugais, l'allemand, l'hébreu et un peu d'arabe.

 

image: infobae

Aujourd'hui, il est professeur à Oxford et directeur des programmes spéciaux et affirme que la pire des maladies est la paresse : avec des efforts et un travail acharné, on peut tout obtenir. Il se considère comme une personne riche, et dit qu'il l'était déjà dans son enfance, car riche n'est pas celui qui a plus mais celui qui a besoin de moins. Et Esteban affirme qu'il a besoin de très peu de choses pour être heureux.

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci